Jonathan Miles est né à Londres, où il a vécu durant quatre ans. Après un passage par les Etats-Unis, le Canada, ou l’Italie, il réside aujourd’hui en France depuis quelques années. Il est l'auteur de plusieurs livres d'histoire culturelle. Otto Katz - Vies et mort d'un espion est son premier livre traduit en français.

Otto Katz - Vie et mort d'un espion, de Jonathan Miles
Otto Katz - Vie et mort d'un espion, de Jonathan Miles © Editions Denoël
Otto Katz - Vie et mort d'un espion, de Jonathan Miles
Otto Katz - Vie et mort d'un espion, de Jonathan Miles © Editions Denoël

Otto Katz - Vie et mort d'un espion , de Jonathan Miles, éditions Denoël (416p.23€)

Si on devait imaginer le parfait espion, il prendrait certainement les traits d'Otto Katz : intelligent, séducteur et impitoyable.

L'histoire d'Otto Katz (1893-1952), espion tchèque à la solde de l'URSS, nous plonge au cœur des enjeux politiques de la première moitié du XXe siècle. S'y croisent des personnalités flamboyantes, depuis les membres de l'avant-garde littéraire européenne jusqu'aux célébrités d'Hollywood en passant par les espions les plus importants du temps.

Otto Katz a pris part à toutes les formes de la lutte antinazie, notamment par le biais de la propagande. En suivant ses pérégrinations entre Berlin, Paris, Londres, Barcelone, New York et Los Angeles, on comprend à quel point Staline a tenté d'influencer les opinions publiques.

__

À travers les masques d'Otto Katz, c'est une histoire parallèle de l'époque qui se lit : la vraie nature de la guerre civile espagnole ; l'asservissement à l'URSS des communistes de l'Ouest ; le meurtre de Trotski ; les activités politiques peu connues de Marlene Dietrich. Otto Katz – Vies et mort d'un espion lève ainsi le voile sur ceux qui ont secrètement fait l'histoire.

__

Survivant à tous les soubresauts de son temps, Otto Katz a finalement été piégé par la paranoïa du régime communiste. Victime des purges antisémites, son exécution en 1952 à l'issue du procès Slansky – le même qu'Arthur London a raconté dans L'Aveu – en fait l'une des ultimes victimes de Staline.

Récit inédit de la vie d'un maître espion resté dans l'ombre, cette biographie menée comme un roman s'appuie sur une documentation exceptionnelle.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.