Farid Paya est né à Téhéran d'une mère français et d'un père iranien. Il y a vécu jusqu'à ses 17 ans, avant de rejoindre la France pour poursuivre ses études : scientifiques (l’École Centrale), de théâtre (l’École Jacques Lecoq) et de musique, en se formant au piano et au chant.

Il fonde la Compagnie du Lierre en 1974, puis ouvre dans le 13e arrondissement de Paris en 1980 le Théâtre du Lierre, au sein duquel une équipe d’artistes mène une recherche sur le travail de l’acteur à travers l’apprentissage de plusieurs disciplines dont le mouvement, la danse, le travail sur la voix basé sur les chants traditionnels du monde.

Rostam et Sohrâb - Farid Paya
Rostam et Sohrâb - Farid Paya © Cie du Lierre

Rostam et Sohrâb

Texte et mise en scène de Farid Paya

Création du 8 mai au 6 juin 2012 au Théâtre 13/Seine

I l y a fort longtemps deux royaumes, Irân et Tourân, menaient une guerre fratricide. Rostam, défenseur de l’Iran, était l’homme le plus fort. Il eut un fils de sa liaison d’une nuit avec une femme de Tourân. La mère nomma son enfant Sohrâb. Celui-ci grandit vite. À l’âge de cinq ans, il était déjà fort comme un guerrier adulte. Sohrâb voulait savoir qui est son père. Il entreprit de faire la guerre à l’Irân tout en rêvant de rencontrer son père Rostam. Fatalement, le père et le fils devaient s’opposer sur le champ de bataille sans savoir qu’ils étaient père et fils. Qui tuera l’autre ? Se reconnaîtront-ils l’un l’autre ? Les deux peuples payèrent cher la paix qui finit l’histoire.

Cette épopée est très connue au Moyen Orient et en Asie. Elle appartient à un tronc commun de légendes. Il y a dix siècles, le poète iranien Ferdowsi a mis en vers un bon nombre de récits mythologiques, dont l’Histoire de Rostam et Sohrâb .

Renseignements & Réservations 01 45 86 55 83

Le site de la compagnie du Lierre >

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.