Hoa Fauvy avait choisi le français au hasard, car c’était la seule langue étrangère enseignée dans son lycée au Viet Nam.

Bénéficiaire d’une bourse, elle part alors vivre en France pour poursuivre ses études en 1998.

Aujourd’hui, elle tient une petite entreprise d’import-export à visée sociale entre le Vietnam et la France. Elle importe en autres des créations en kirigami (l’art de la découpe du papier) d’un atelier de réinsertion au Viet Nam. Grâce à cette activité, deux des apprentis de cet atelier sont devenus indépendants … parallèlement Hoa Fauvy est aussi traductrice pour les Français qui veulent adopter au Viet Nam.

Kirigami -
Kirigami - © paper kraft central / paper kraft central
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.