Mami Yamamoto est arrivée à Paris en 1986, pour poursuivre un doctorat en linguistique. Elle souhaitait participer à la promotion des langues africaines à l'école primaire dans les pays africains suite au mouvement lancé par l'Unesco après l'indépendance les États africains.

... et puis devant la complexité des langues parlées dans cette région du monde, elle a abandonné cette voie pour se concentrer sur une langue qu'elle connaît bien, le japonnais : elle fait une thèse de doctorat où elle étudie la langue japonaise commune par rapport les dialectes japonais. De là elle est devenue interprète franco-japonnaise puis s'est lancée dans le projet d'un guide artisanal franco-japonais : mamiguide.net

L'idée est de faire connaître largement les artisans français et japonais, en France et au Japon, comme à l'international. Parce que le rassemblement fait la force pour attirer les internautes, cela permet de donner la bonne visibilité aux artisans adhérents au Guide.

Mont Fuji - comparaison de peintures
Mont Fuji - comparaison de peintures © Katsushika Hokusai - wikimedia / Katsushika Hokusai

Les liens

Guide des artisans des métiers d'art en France et au Japon Notre Guide a le plaisir de vous faire découvrir au fur et à mesure des artisans merveilleux, qui créent, en France ou au Japon, des produits originaux, beaux, et durables à l'usage. Chaque adhérent est présenté dans ses pages en français et en japonais, que nous élaborons ensemble sur la base d'un contrat passé entre nos deux parties. Que notre Guide contribue à donner la bonne visibilité à l'existence de nombreux artisans compétents, afin de faciliter votre recherche d'ateliers et trouver des produits de votre choix

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.