Igort
Igort © Igort

Igortest né en Sardaigne, dans une famille italienne. Mais il doit son prénom Igor au goût qu’entretenaient ses parents pour la culture russe : il tutoyait Dostoievski ou Tolstoi, comme s’ils avaient été des amis de famille. Un goût pour l’ailleurs qu’il mettra en pratique à travers de nombreux séjours à l’étranger et qu'il racontera en dessinant. Ses derniersCahiers russes sont parus aux éditions Futuropolis.

Après plusieurs longs séjours au Japon, il partage aujourd’hui sa vie entre la France et la Sardaigne.

les cahiers russes
les cahiers russes © Igort

Références bibliographiques :

  • Les cahiers russes (la guerre oubliée du Caucase), ed. Futuropolis
  • La ballade de Hambone __ Volume 2, ed. Futuropolis
  • Les cahiers ukrainiens : mémoires du temps de l'URSS, ed. Futuropolis

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.