Adlène Djekiref a grandi à Constantine, en Algérie. Une vie tranquille, entourée de la chaleur de sa famille

A l'époque élève dans un lycée de formation professionnelle sportif, Adlène hésite entre le football et les études. Ce sont les études qu’il choisit, car dans sa famille, l’intellect est sacré.

Il arrive alors en France en 2009 pour terminer ses études en marketing. Et pour pouvoir assumer au quotidien le train de vie de la capitale, Adlène travaille, en même temps qu’il étudie.

Ce que ne l’empêchera pas de décrocher une mention très bien à la fin de son master, et un CDI à la clé.

Adlène Djekiref
Adlène Djekiref © Adlène Djekiref / Adlène Djekiref

Seulement voilà, Adlène n’était plus étudiant en septembre 2011 et les choses se sont corsées pour lui. Il lui a fallu faire des pieds et des mains pour rester en France, et ce malgré le poste intéressant qu’on lui offrait.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.