Tiina Kaartama est née en Finlande, à côté de Helsinki. Le bac en poche, elle quitte son pays natal pour le Mexique avant de revenir en Europe. Elle s’installe quelques temps en France pour poursuivre ses études de philosophie pratique. C’est alors que la passion du théâtre, qu’elle avait abandonnée adolescente, se réveille... Car le théâtre donne corps aux questions existentielles qu’elle soulève avec la philosophie.

Helsinki
Helsinki © Pöllö / Pöllö

Aujoud’hui Tina Kaartama est metteur en scène, à la tête de la compagnie de théâtre La Métonymie.

Elle a signé cinq mises en scène, des créations de textes contemporains :

  • La Fabrique de violence de Jan Guillou, soutenu par Arcadi et l'ONDA
  • Mon Frère de Sigrid Zeewaert et de James Sacré

  • Le Cadeau de Bengt Ahlfors, Anna Liisa de Minna Canth et, en 2007 au Théâtre du Chaudron,
  • Quand les trains passent de Malin Lindroth, soutenu par le Centre national du Théâtre.

Prochainement, elle va présenter un tiers de la pièce Purge, de la Finlandaise Sofi Oksanen : une sorte de teaser de 45 minutes.Les 2 et 3 décembre à 16h au Théâtre de l'Epée de Bois - Cartoucherie de Vincennes.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.