vinyle
vinyle © CC Galerie Montmartre / Galerie Montmartre

Comment sauver nos données ? Même numériques, toutes nos informations ne sont pas éternelles, faute de supports fiables. Tout au plus, nous pourrons les conserver quelques décennies et nous risquons alors de tout perdre.Concernant les archives analogiques, le problème est pire. Une véritable autodestruction de la totalité de la mémoire audiovisuelle du monde est en cours. Pour lutter contre cela, depuis 1999 l’Institut national de l’audiovisuel (INA) a commencé à numériser 800 000 heures d’archives de la radio et de la télévision menacées de disparition. Menacées, car les bandes magnétiques se dégradent à toute vitesse. Une vraie course contre la montre s’est engagée. D’ici 2015, la France souhaite sauver 100 % de ses archives menacées. Un sacré chantier, car il faut numériser, restaurer et référencer des archives de toutes sortes de supports différents : des 78 tours, des bandes de toutes tailles. Mais d’ici vingt ans, selon l’Unesco, 80 % du patrimoine audiovisuel mondial aura disparu. Parallèlement, de nouveaux supports de stockage de données émergent régulièrement. On a connu les vinyles, les cassettes VHS, les CD-ROM… L’évolution des moyens de stockage est rapide, mais leur durée de vie est loin d’être optimale. Même les disques durs, pourtant utilisés massivement, ne sont pas vraiment la panacée. Demain, avec leurs compagnons d’infortune, CD et DVD, laisseront-ils la place à des technologies offrant une capacité et une durée de vie beaucoup plus grande, voire infinie ? Des chercheurs du monde entiers travaillent sur de nouveaux procédés : mémoire holographique permettant le stockage dans les trois dimensions, bio-stockage enregistrant des données massivement dans l’ADN de bactéries… Mais ces nouvelles technologies seront-elle à la hauteur de leurs promesses ? Pourra-t-on un jour conserver nos données, toujours plus nombreuses, éternellement sur un support ?

chronique(s)

La chronique de Jérémy Querenet

Si peu de film se préoccupent du futur des données numérisées, beaucoup craignent un avenir sans livre. De Fahrenheit 451 au Livre d'Eli , Jérémy Querenet fait le tour de ces œuvres qui mettent en scène l'autodafé.

Histoires d'inventeurs , la chronique de Denis Guthleben, en partenariat avec le CNRS

Les machines à voter, utilisées dans certains pays et même en France pour certains scrutins, font à chaque élection l'objet de débats houleux. Il ne s'agit pourtant pas d'une invention récente puisque de nombreux dispositifs plus ou moins sophistiqués ont marqué certaines pages de l'Histoire. Tour d'horizon avec notre historien Denis Guthleben.

Evénement(s) lié(s)

Radio - Ouvrez grand vos oreilles

Les liens

INA Regardez, écoutez les images, les sons et les vidéos de l'Institut national de l'audiovisuel.

Sauveurs de sons Numériser les grandes collections de bandes magnétiques et de vieux disques. Un passage obligé pour ne pas voir disparaître ces précieux témoignages du passé et les rendre accessibles à tous. Tel est l'objectif des chercheurs du laboratoire « Lutherie Acoustique et Musique » de l'Institut Jean-Le-Rond-d'Alembert.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.