"Future's Past", une œuvre de Kate Raudenbush
"Future's Past", une œuvre de Kate Raudenbush © CC BY 2.0 / Kate Raudenbush / Tirch

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la science-fiction ne broie pas toujours du noir. Certaines œuvres envisagent même des mondes complètement utopiques. Égalité parfaite entre les Hommes, avancées considérablement bienfaisantes de la science, paix et progrès social sont au programme de ces futurs possibles, rêvés par les auteurs.

L'idée d'un monde utopique n'est pourtant ni nouveau, ni l'apanage de la seule science-fiction : Platon avec sa République en était l'un des précurseurs. L'intervention de la science dans ces utopies est toutefois plus moderne et celle-ci est aujourd'hui partie prenante de ces mondes meilleurs nouveaux.

Les Utopies dans la science-fiction sont au cœur de cet On verra ça demain avec notre chroniqueur, expert SF, Simon Assoun et nos invités Antoine Buéno , Ugo Bellagamba et Yannick Rumpala (ces deux derniers étant en duplex depuis les studios de France Bleu Azur, à Nice).

Le 10 août prochain, l'émission Pendant les travaux, le cinéma reste ouvert se demande "Pourquoi la science-fiction broie toujours du noir"... A découvrir.

Les liens

Le site d'Antoine Buéno Antoine Buéno, écrivain prospectiviste. OK. Mais, en marge de ses travaux sur les futurs possibles, il est aussi chroniqueur télé et plume politique, enseignant à Sciences-po et créateur d'un prix littéraire. De quoi s’y perdre. Il fallait bien un site pour mettre de l’ordre dans tout ça.

Le site d'Ugo Bellagamba Le parcours d'Ugo Bellagamba a toujours été un pas de deux entre l'université, où il est maître de conférence en histoire du droit et des idées politiques depuis 2002, et l'écriture, dans laquelle il s'est engagé, avec passion, depuis ses premiers cahiers d'écolier.

Le blog de Yannick Rumpala Un blog à connotation universitaire, mais pas seulement. D’abord en effet un carnet de recherche, pour présenter et mettre en discussion des réflexions en cours.  Mais aussi peut-être un espace d’échange de connaissances et d’idées.Mais d’où parle-t-il, se demanderont certains, peut-être habitués à une question naguère posée presque rituellement.

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.