"Il y a une bonne chose dans la musique, quand elle vous cogne dessus, vous ne sentez aucune douleur". Une des formules les plus célèbres de Bob Marley, que vous retrouvez cet été dans Very Good Trip.

Bob Marley se produit sur la scène du Crystal Palace Bowl le 7 juin 1980 à Londres;
Bob Marley se produit sur la scène du Crystal Palace Bowl le 7 juin 1980 à Londres; © Getty / Pete Still / Redferns

C’est aussi par ces mots, une sorte de révélation, même, que commençait Trench Town Rock , un de ses plus grands succès en Jamaïque, bien avant que Bob Marley ne s’impose comme une figure charismatique tout autour du monde. Une autre formule, dans cette chanson, résonne avec force : Give the slum a try, Offrez une chance au taudis.

Trench Town, est ce quartier du sud-est de Kingston, la capitale jamaïcaine, près du port, où Bob Marley a passé une bonne partie de son enfance et de son adolescence

Quand Bob Marley, est arrivé là en 1954, la construction de ce qu’on a surnommé la « concrete jungle », la jungle de béton, il en a fait une chanson célèbre, avait déjà commencé. De petites maisons d’un ou deux étages, bâties autour d’une cour, qu’on appelle là-bas « yard ». 

Selon le témoignage de la chanteuse Cherry Green, qui avait participé aux Wailers des origines : 

La plupart des gens vivant à Trench Town venaient de la campagne, où ils n’avaient ni eau courante ni électricité. Là, on avait une chouette salle de bains, des toilettes et une cuisine ».

Bob Marley était un enfant de la campagne, il avait grandi dans un village situé dans le centre-nord de l’île, entre les champs et les collines, et qui s’appelle Nine Mile, parce qu’il est situé à neuf miles à l’ouest de la ville d’Alexandria.

Nine Mile où se trouve aujourd’hui son mausolée et où des touristes partent faire des excursions, entre guillemets, aux sources de sa légende. Il y a d’ailleurs une très belle cascade qu’on visite pas loin de là. 

Bob Marley a grandi au sein d’un paysage biblique. Son grand-père, Omeriah, possédait là un domaine agricole situé entre deux petites montagnes en pente douce, que l'on a toujours décrit comme une sorte d’Eden : il y avait là des champs de patates douces, de maïs, des plantations de haricots, des caféiers, une bananeraie. La situation familiale très singulière de Bob Marley, j’y reviendrai en détail, bien sûr, a poussé ce grand-père, à remplir un rôle primordial dans son éducation.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bob Marley & the Wailers : 

  • « Trench Town Rock » extrait de la compilation « Africa Unite : The Singles Collection » 
  • « Soul Shake Down Party » extrait de la compilation Artistes divers « Essential Reggae Foundation Singers Volume Two » 
  • « Guava Jelly » single 
  • « Small Axe » extrait de la compilation « Small Axe - The UK Upsetter Recordings 1970 to 1972 » 
  • « Soul Rebels » extrait de la compilation « Africa Unite : The Singles Collection » 
  • « Try Me » extrait de la compilation « Small Axe - The UK Upsetter Recordings 1970 to 1972 » 
  • « Keep On Moving » extrait de la compilation « Small Axe - The UK Upsetter Recordings 1970 to 1972 » 
  • « Concrete Jungle » extrait de l’album « Catch a Fire - Deluxe Version » 
  • « Slave Driver - Jamaican Version » extrait de l’album « Catch a Fire - Deluxe Version » 
  • « Stir It Up - Jamaican version » extrait de l’album « Catch a Fire - Deluxe Version » 
  • « No More Trouble - Jamaican Version » extrait de l’album « Catch a Fire - Deluxe Version »    
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.