Autour de Ryan Adams, le renouveau féminin de la tradition américaine

Julia Jacklin le 26 Janvier 2017 à Brisbane.
Julia Jacklin le 26 Janvier 2017 à Brisbane. © Getty / Marc Grimwade/WireImage

"« Pool Party », c’était la voix de la jeune Australienne Julia Jacklin, une chanson extraite de son premier album « Don’t Let the Kids Win ». Elle vient des Blue Mountains, c’est à l’ouest de Sydney. Avec ses longs cheveux blonds, sa bouille un peu ronde, ses sweatshirts un peu larges et ses minijupes écossaises, elle a encore l’air d’une collégienne. Mais enfin, ce n’est vraiment pas le cas. C’est en profitant de ses rares loisirs, parce qu’elle travaille dans une usine d’huiles essentielles, à Sydney, qu’elle a pu partir en Nouvelle-Zélande pour enregistrer son premier album, sorti il y a quelques mois déjà, et qui a été très remarqué. Julia Jacklin sera le 21 février prochain au café de la Danse à Paris, elle chantera en première partie du chanteur canadien Andy Shauwf, donc venez tôt si vous êtes dans le coin, ça vaut le coup"

  • Ryan Adams : « To Be Without You » extrait de l’album « Prisoner »
  • Tift Merritt : « Dusty Old Man » extrait de l’album « Stitch of the World »
  • Margo Price : « Hands of Time » extrait de l’album « Midwest Farmer’s Daughter »
  • La Sera : « High Notes » extrait de l’album « Music for Listening to Music to »
  • Sunflower Bean : « Harvest Moon » EP « From the Basement »
  • Kaia Kater : « Paradise Fell » extrait de l’album « Nine Pin »
  • Courtney Marie Andrews : « Not the End » album « Honest Life »
  • Julie Byrne : « Sleepwalker » extrait de l’album « Not Even Happiness »
  • Julia Jacklin : « Pool Party » album « Don’t Let the Kids Win »
  • Odetta Hartman : « Hard Wired » extrait de l’album « 222 »
  • Jesca Hoop : « Pegasi » extrait de l’album « Memories Are Now »
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.