Ce soir, l’année commence en France, quelque part à l’Est.

Flavien Berger, photo promo pour son deuxième album "Contre-Temps"
Flavien Berger, photo promo pour son deuxième album "Contre-Temps" © Valérie Le Guern, Maya de Mondragon, Juliette Gelli

À présent, on va retrouve un musicien parisien, vraiment, il a grandi dans le treizième arrondissement et a suivi une formation à la vidéo et à l’animation qu’il a d’ailleurs enseignés. Il a eu une  révélation importante en découvrant l’album Sexuality de Sébastien Tellier. 

Je cite Flavien Berger dans une interview donnée au site de Trax : « J’ai compris qu’on peut faire de la variété sans que ce soit de la merde, sans que ce soit naze, et sans que ça semble venir d’une autre génération. J’ai fait un gros voyage temporel à ce moment là, puisque je me suis rendu compte que ma génération pouvait faire de la variété, tout en me permettant de rêver quand même. » 

C’est vraiment un musicien très représentatif des urbains de ce début de vingt et unième siècles : il fait de la musique au moyen de son ordinateur, armé de son caque, travaillant volontiers dans le train. Ce qui est intéressant chez lui, c’est qu’il se revendique, étrangement, du blues pour ce qui est de l’émotion primaire revendiquée dans ses chansons, qui sont incarnées et très humaines. 

Comme celle-ci, « Maddy la nuit », extraite de son dernier album, Contre-temps, paru dans le courant de l’année dernière.

  • Grand Blanc : « Surprise Party » extrait de l’album « Mémoires vives » 
  • Juniore : « Magnifique » single 
  • Mermonte : « Motorique » single 
  • Flavien Berger : « Maddy la nuit » extrait de l’album « Contre-temps » 
  • Requin Chagrin : « Sémaphore » single 
  • Judah Warsky : « La Voiture ivre » extrait de l’album « Avant/Après » 
  • Lewis OfMan : « Le Métro et le bus » EP « Yo Bene » 
  • Alice Lewis : « La Cause et le remède » extrait de l’album « Imposture » 
  • Calypso Valois : « Le Jour » extrait de l’album « Cannibale » 
  • Barbara Carlotti : « Le Mensonge » extrait de l’album « Magnétique » 
  • Marie Modiano : « Le Chien noir du chagrin » extrait de l’album « Pauvre chanson » 
  • Michel Polnareff : « Grandis pas » extrait de l’album « Enfin ! »
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.