Le monde des chanteuses à voix, mélodies romantiques entre soul, jazz et folk est vaste, très vaste, il faut plus d'une émission pour vous offrir quelques découvertes, mais Michka Assayas est patient et tenace ...

Zara McFarlane au Festival de jazz Costa Almunecar en Espagne, le 26 juillet 2014.
Zara McFarlane au Festival de jazz Costa Almunecar en Espagne, le 26 juillet 2014. © Maxppp / COSTA ALMUNECAR JAZZ FESTIVAL/HANDOUT/EPA

_"(...)_C’est rare qu’on écoute du jazz dans cette émission, du jazz anglais de surcroît mais enfin il était difficile de passer à côté de la voix de la jeune Londonienne Zara McFarlane. La chanson s’appelait « Pride » et l’album « Arise ». Il s’agit de jazz, oui, ça se termine par un long solo du saxophoniste ténor Binker Golding mais, pour autant, les premières racines musicales de Zara McFarlane sont plutôt à chercher du côté de la Jamaïque dont elle est originaire, et du reggae en particulier. Enfin, pas de n’importe quel reggae : le reggae des origines, gracieux et souvent raffiné, celui des formations qui avaient l’art des harmonies vocales, hérité du doo-wop américain. Dans ces formations, les hommes chantaient souvent très haut et c’est ce qui a inspiré Zara McFarlane dans ce nouveau disque, son troisième, « Arise ». C’est la musique qu’écoutaient ses parents, qui n’étaient particulièrement des amateurs de jazz. Et en fait, elle est tombée dans le jazz un peu par hasard. Elle se préparait à la comédie musicale et, dans le cadre de son apprentissage, elle a rencontré un professeur qui trouvait que sa voix était faite pour le jazz. Elle a rejoint ainsi les Tomorrow’s Warriors, les Guerriers de demain, qui se réunissaient régulièrement pour improviser au Jazz Café à Londres. Zara va faire prochainement ses débuts au Royal Shakespeare Theatre, qui monte une nouvelle mise en scène d’Antoine et Cléopâtre, qui inclura une musique nouvelle composée par une jeune musicienne exceptionnelle, Laura Mvula, on a eu plusieurs fois l’occasion de l’entendre dans Very Good Trip.(...)"

  • Harriet Brown : « Cryptid » extrait de l’album « Contact »  
  • Solange : « Cranes » extrait de l’album « A Seat at the Table » 
  • Zara McFarlane : « Pride » extrait de l’album « Arise »  
  • The Weather Station : « Thirty » extrait de l’album « The Weather Station » 
  • Offa Rex : « The Gardener » extrait de l’album « The Queen of Hearts »  
  • Imelda May : « Sixth Sense » extrait de l’album « Life Love Flesh Blood » 
  • Melanie De Biasio : « Gold Junkies » extrait de l’album « Lilies »  
  • Nadia Reid : « Hanson St, Pt. 2 (A River) » extrait de l’album « Preservation » 
  • The Unthanks : « Do You Ever Remember? » extrait de l’album « Diversions, Vol. 4 : The Songs and Poems of Molly Drake »  
  • Aldous Harding : « Elation » single 

Vous les avez presque entendus cette semaine :

6 min

The Roots (featuring Bilal Oliver) : « It Ain’t Fair » extrait de l’album Artistes divers « Motown Records Presents : Detroit, Original Motion Picture Soundtrack »

Par Stéphane Ronxin

The Roots (featuring Bilal Oliver) : « It Ain’t Fair » extrait de l’album Artistes divers « Motown Records Presents : Detroit, Original Motion Picture Soundtrack »

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.