Very Good Trip va fêter à sa façon, un anniversaire, celui sans lequel la plupart de celles et ceux qu’on va entendre ce soir ne seraient tout simplement pas là.

La chanteuse, musicienne de rock, poétesse, écrivaine, peintre et photographe, Patti Smith sur scène au festival Noroeste Estrella Galicia, le 9 août 2019 à La Corogne, en Espagne.
La chanteuse, musicienne de rock, poétesse, écrivaine, peintre et photographe, Patti Smith sur scène au festival Noroeste Estrella Galicia, le 9 août 2019 à La Corogne, en Espagne. © Getty / Cris Andina / Redferns

La voix de Patti Smith, bien sûr. Pas une de ses interprétations les plus connues, celle d’une chanson qui n’est pas non plus une des plus connues de Bob Dylan, « Changing of the Guards ». Elle figure dans un très bel album de reprises qu’elle a publié en 2007, et qui s’appelle Twelve, douze, c’est le nombre de chansons des autres qu’elle a interprétées. 

Il n’y pas que Dylan, il y a aussi les Stones, George Harrison, Jimi Hendrix, bon, classique, mais aussi, plus inattendu, Nirvana et aussi Tears for Fears. 

Cette chanson de Dylan, je m’en souviens comme si c’était hier, est celle par laquelle commence un album qu’il a publié en été 1978, Street Legal. Une de ses longues chansons poético-narratives auxquelles, pour être franc, on ne comprenait pas grand-chose et qui figurait un peu un retour en arrière. 

Il faut dire qu’on traversait, sur le plan musical et même culturel au sens large, une période assez convulsive, où des totems comme les anciens Beatles, les Stones et, bien sûr, Dylan, commençaient à se faire attaquer par certains. La plus grande rock star de l’époque était Bob Marley et, clairement, Dylan se mettait, timidement, sur le plan du rythme et des orchestrations, à sa remorque. 

Je me rappelle l’avoir vu à l’époque, deux fois, il y avait sur scène auprès de ses musiciens trois choristes, exactement comme les I Threes de Marley. Ces années-là, 1977, 1978, c’était de fait un événement : Dylan n’était pas venu chanter en Europe depuis des années et cette grande tournée internationale était comme un fantasme qu’on n’imaginait pas voir réalisé un jour. Bob Dylan, en chair et en os, sur une scène, en France, on l’attendait comme le Messie.

  • Patti Smith : « Changing of the Guards » extrait de l’album « Twelve » 
  • Bryan Ferry : « Postively Fourth Street » extrait de l’album « Dylanesque » 
  • Elvis Costello : « I Threw It All Away » extrait de l’album « Kojak Variety » 
  • Sertab Erener : « One More Cup of Coffee » extrait de la compilation « The Best of Sertab Erener » 
  • Angélique Kidjo : « Lay Lady Lay » extrait de la compilation Artistes divers « Chimes of Freedom : The Songs of Bob Dylan Honoring 50 Years of Amnesty International » 
  • Nana Mouskouri : « Adieu Angelina » extrait de l’album « Le Jour où la colombe » 
  • Emma Swift : « I Contain Multitudes (Live) » extrait de l’album « Blonde on the Tracks » 
  • Adele : « Make You Feel My Love » extrait de l’album « 19 » 
  • Sinéad O’Connor : « I Believe in You » single « Thank You for Hearing Me » 
  • The Neville Brothers : « With God on Our Side » extrait de l’album « Yellow Moon » 
L'équipe