Aretha Franklin, la reine de la soul a quitté la scène. Michka Assayas rend hommage toute la semaine à la chanteuse aux 18 Grammy Awards.

Aretha Franklin pendant un enregistrement dans les studios Columbia en 1962 à New York.
Aretha Franklin pendant un enregistrement dans les studios Columbia en 1962 à New York. © Getty / Donaldson Collection / Archives Michael Ochs

En tout cas, le pasteur Franklin, qui n’avait pas d’ambition que religieuse, c’est rien de le dire, a envoyé sa fille de Détroit à New York pour qu’elle y prenne des leçons de chant et de danse. Il voulait qu’elle réussisse, c’est intéressant à souligner, non pas au sein d’une compagnie noire mais blanche. Alors qu’il y avait la bouillonnante Motown à Détroit, la compagnie qui lançait alors Marvin Gaye, Stevie Wonder, Smokey Robinson sans oublier Diana Ross, la voisine de Aretha Franklin, avec les Supremes. 

Mais c’est un Blanc, John Hammond, le co-directeur des disques Columbia, qui prend en main la carrière de la très jeune Aretha. Hammond est un précurseur, on peut même dire un visionnaire. C’est lui qui avait découvert, en 1933, le génie de Billie Holiday. Le même qui, moins de trente ans plus tard, allait parier sur celui de Bob Dylan, suscitant d’ailleurs alors autant d’inquiétudes que de sarcasmes. En tout cas Hammond croit dur comme fer en Aretha Franklin.

Il l’associe avec des musiciens de jazz, essaie avec elle différentes, des chansons pop, des airs popularisés par Ella Fitzgerald. Il faut dire que la tâche ne lui est pas facilitée par le mari et manager de Aretha, Ted White, un maquereau notoire, au sens propre, soit dit en passant, qui veut qu’elle soit une chanteuse pour tous les publics, loin du ghetto.

Alors toute cette première période de Aretha Franklin, de 1961 à 1966, manque un peu de cohérence. Ce qui ne veut pas dire qu’on n’y trouve aucune merveille, au contraire.

Aretha Franklin : 

  • « Won’t Be Long » extrait de l’album Aretha with the Ray Bryant Combo 
  • « Runnin’ Out of Fools » extrait de l’album Runnin’ Out of Fools (expanded edition) 
  • « See Saw » extrait de l’album Aretha Now
  • « How I Got Over » extrait de l’album Amazing Grace
  • « People Get Ready » extrait de l’album Lady Soul 
  • « Night Time Is the Right Time » extrait de l’album Aretha Now
  • « Dark End of the Street » extrait de l’album This Girl’s in Love with You 
  • « Spirit in the Dark » extrait de l’album Spirit in the Dark 
  • « Ain’t No Way » extrait de l’album Lady Soul
  • « Are You Leaving Me - Demo » extrait de la compilation Rare & Unreleased Recordings from the Golden Reign of the Queen of Soul 
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.