Au programme ce soir dans Very Good Trip, des sons traditionnels, quelques ancêtres et des voix jeunes, c'est tout ? Peut-être ...

Le groupe Lukas Nelson & Promise of the Real le 26 juillet 2019 pendant le Newport Folk Festival.
Le groupe Lukas Nelson & Promise of the Real le 26 juillet 2019 pendant le Newport Folk Festival. © Getty / Mike Lawrie

Lukas Nelson est connu pour plusieurs raisons. Son groupe, Promise of the Real, accompagne Neil Young sur scène depuis quatre-cinq ans. D’ailleurs, je me rappelle, lors de l’interview, pas commode, que le vieux barde canadien m’a accordée il y a trois ans, le seul moment où il a paru enthousiaste est celui où il m’a fait l’éloge du groupe qui l’accompagne, Promise of the Real. Un groupe capable, disait-il, de jouer au débotté toutes les chansons de son répertoire et pas seulement une partie. 

Il se trouve que Lukas Nelson est le fils d’un des auteurs les plus attachants et indépendants de la musique country, Willie Nelson, sorte de vieux gitan hippie, sage et débonnaire, à l’origine de ce qu’on a appelé le mouvement outlaw, hors la loi, hors la loi et les conventions des institutions de Nashville. Willie Nelson, quatre-vingt six ans, encore vivant et actif à l’heure où je vous parle. 

Lukas Nelson est aussi connu pour une autre raison, récente : c’est lui qui a composé les chansons du film à succès A Star Is Born, remake d’une vieille histoire mettant en scène un musicien alcoolique et autodestructeur que l’amour d’une femme ne sauvera pas de ses démons. Il a aussi servi, comme il le dit drôlement, de consultant en authenticité à l’acteur Bradley Cooper, partenaire de Lady GaGa. Lukas Nelson est d’ailleurs très proche de Lady GaGa dont les sources, il ne faut pas l’oublier, sont, certes, jazz et blues, comme lui, mais aussi rock.

  • Lukas Nelson & Promise of the Real : « Bad Case » extrait de l’album « Turn Off the News (Build a Garden) »  
  • Bruce Springsteen : « There Goes My Miracle » extrait de l’album « Western Stars » 
  • Mark Mulcahy : « Taking Baby Steps » extrait de l’album « The Gus »  
  • Jesse Malin : « Chemical Heart » single 
  • The Raconteurs : « Now That You’re Gone » extrait de l’album « Help Us Stranger »  
  • Brittany Howard : « Stay High » single 
  • Angie McMahon : « Pasta » extrait de l’album « Salt »  
  • Courtney Barnett : « Everybody Here Hates You » single 
  • Alex Cameron : « Divorce » single  
  • Jim Lauderdale : « Some Horses Run Free » extrait de l’album « From Another World » 
  • Peter Bruntnell : « King of Madrid » extrait de l’album « King of Madrid »    
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.