Aujourd’hui, on continue notre exploration des sources du rock psychédélique en mettant, cette fois, le cap sur Londres.

Alors ça tombe bien, voici ceux qui ont inventé, il y a plus d’un demi-siècle, un rock purement anglais :

The Who, « Pinball Wizard » album « Tommy » . Même s’il reste encore associé à la période psychédélique finissante, Tommy annonce la fin du rêve hippie. Les Who ont contribué à définir le rock psychédélique anglais, on peut même dire qu’ils l’ont inventé, mais ils n’avaient absolument rien de hippies prônant l’amour et la paix dans le monde. Au contraire, ils avaient une réputation de grande violence sur scène. Une violence d’un genre particulier, théâtrale, qui venait en réalité de certaines performances de l’art contemporain...

*The Smoke : « My Friend Jack » album «… It’s Smoke Time »
*

*The Easybeats : « Friday on My Mind » album « Friday on My Mind »
*

Move : « Flowers in the Rain » album « Move »

Cette petite comptine qui fait vaguement penser au « Penny Lane » des Beatles. Néanmoins « Je suis assis à regarder les fleurs sous la pluie, je sens le pouvoir de la pluie qui fait pousser le jardin », c’est déjà un peu psychédélique. En fait, Move était un groupe ultra-psychédélique et sauvage, surtout sur scène.

*The Misunderstood : « I Can Take You to the Sun » compilation « Before the Dream Faded »
*

*The Creation : « Painter Man » compilation « “ Our Music Is Red – with Purple Flashes ” »
*

*Small Faces : « Itchycoo Park » compilation « Greatest Hits – The Immediate Years 1967-1969 »
*

On entend dans ce tube britannique de l’année 1967, à un moment, le fameux effet flanging, on dit flanger en franglais, un effet sonore de léger décalage qui donne une impression de vague et d’espace.

*Family : « Observations from a Hill » album « Music in a Doll’s House – Family Entertainment »
*

*The Rolling Stones : « Dandelion » compilation « The Rolling Stones Singles Collection – The London Years »
*

Traffic : « Paper Sun » » (version longue) compilation "The Best of Traffic"

C’est une chanson composée à quatre, typique de la période psychédélique, au parfum moite et tropical, avec son riff de sitar indien dû au guitariste Dave Mason.

*Donovan : « The Hurdy Gurdy Man » album « The Hurdy Gurdy Man »
*

The Hollies : « King Midas in Reverse » compilation « Midas Touch – The Very Best of the Hollies »

Les Hollies qui étaient, à Manchester, les grands rivaux, dans les hit-parades, des Beatles. C’était un peu comme le football, les Beatles venaient de Liverpool et les Hollies de Manchester...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.