Elle a décidé de consacrer l’année 2018 à un dernier disque "Whistle Down the Wind" et à une dernière tournée, "Fare Thee Well" ("Adieu et portez-vous bien"), avant de cesser de se produire en concert. Alors, il ne faut pas rater cette grande dame ce soir avec Michka Assayas !

Joan Baez sur scène lors du concert Pathway To Climate à Carnegie Hall le 5 novembre 2017 à New York.
Joan Baez sur scène lors du concert Pathway To Climate à Carnegie Hall le 5 novembre 2017 à New York. © AFP / Kevin Kane / GETTY IMAGES AMÉRIQUE DU NORD

"(...)Pour vous donner un exemple, je le dis à moitié en souriant mais c’est révélateur, Joan Baez, qui vit dans une grande maison de Woodside, au sud de San Francisco, a déclaré dans une interview récente se sentir coupable de ne pas vivre dans une cabane à laquelle elle fournirait elle-même sa propre électricité en pédalant sur un vélo. En fait, comme beaucoup d’idéalistes, qui se déclarent déçus par l’humanité à laquelle ils peuvent, de fait, préférer les insectes, Joan Baez a pas mal de dérision par rapport à elle-même, et avoue avoir un gros ego, après avoir longtemps prétendu ne pas en avoir. Elle a même une conversation pleine d’humour, beaucoup de ses interviewers en témoignent, et elle fait, paraît-il, d’excellentes imitations, dont la meilleure, paraît-il, est celle de Bob Dylan. On a pu l’accuser d’être pontifiante dans les sujets et le ton de ses chansons, elle a dit récemment que son but était d’abord de faire ressentir des émotions et que ces émotions donnent ensuite envie d’agir à la communauté qui l’écoute. Alors il y a plusieurs façons d’aborder les soixante ans de carrière de Joan Baez. Ce soir, je voudrais privilégier certains des choix musicaux très stimulants, qu’elle a pu faire, surtout récemment.(...)"

Joan Baez : 

  • « Another World » extrait de l’album «  Whistle Down the Wind » 
  • « Sleeper » extrait de l’album « Dark Chords on a Big Guitar » 
  • « Dimaonds and Rust » extrait de l’album « Diamonds and Rust » 
  • « Children and All That Jazz » extrait de l’album « « Diamonds and Rust » 
  • « Crack in the Mirror » extrait de l’album « Gone from Danger » 
  • « Rosemary Moore » extrait de l’album « Dark Chords on a Big Guitar » 
  • « Rambler Gambler/ Whispering Bells (featuring Paul Simon) » extrait de l’album « Speaking of Dreams » 
  • « Carrickfergus » extrait de l’album « Speaking of Dreams » 
  • « Last Leaf » extrait de l’album « Whistle Down the Wind » 

L'Olympia, avec dix concerts exceptionnels du 4 au 17 juin 2018, cliquez ici pour en savoir plus.

A ne pas rater aussi, le 12 août 2018 à Jazz in Marciac, cliquez ici pour en savoir plus.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.