Very Good Trip vous propose un programme cent pour cent électro. Et, forcément, il y aura quelque chose de berlinois même s’il ne faut pas se fier aux apparences.

Robin Stewart et Harry Wright de "Giant Swan" se produisent sur scène lors du Festival Supersonic le 22 juin 2018 à Birmingham, en Angleterre.
Robin Stewart et Harry Wright de "Giant Swan" se produisent sur scène lors du Festival Supersonic le 22 juin 2018 à Birmingham, en Angleterre. © Getty / Katja Ogrin / Redferns

Un duo qui nous vient de la ville de Bristol, le sud-ouest de l’Angleterre, qui a été le berceau de personnalités hors du commun comme Tricky ou plus récemment le groupe Idles. 

Sur scène, Robin Stewart, un maigrichon au crâne rasé, torse nu et bondissant tous les sens, est le genre de personnalité sauvage qu’on imagine spontanément au sein d’un groupe punk hardcore. Face à lui, penché sur ses machines, un peu plus grassouillet, en vieux tee- shirt et casquette informe, Harry Wright. 

Ils s’appellent Giant Swan et c’est un peu les Sleaford Mods de la techno, si ça vous dit quelque chose. Ils se produisent tous les deux depuis pas loin de dix ans et ont appris à stimuler les clubbeurs en toutes circonstances, adaptant, d’une certaine façon, leur musique à la demande, absorbant l’énergie viscérale du public. 

Qui peut être plus honnête qu’une salle remplie de gens ivres morts à trois heures du matin ? » 

Ils publient enfin leur premier album. Vieille histoire, ils avaient des guitares à leurs débuts et, du rock, ils ont gardé la notion qu’un titre est plus une chanson qu’un beat pour un club.

  • Kompromat : « Das Grab » EP « Le Brigand et le prince » 
  • KH, Four Tet : « Only Human - Radio Edit » single « Only Human » 
  • The Comet Is Coming : « Summon the Fire » extrait de l’album « Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery » 
  • Redrago : « Il Veliero » extrait de l’album « Redrago » 
  • Róisín Murphy : « Incapable - Edit » single 
  • Floating Points : « LesAlpx » extrait de l’album « Crush » 
  • Plaid : « Meds Fade » extrait de l’album « Polymer » 
  • Giant Swan : « 55 Year Old Daughter » extrait de l’album « Giant Swan » 
  • Beatrice Dillon : « Workaround Two » single 
  • Joy Overmono (Joy Orbison, Overmono) : « Bromley » single « Bromley/Still Moving » 
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.