Le Buena Vista Social Club était une mythique boîte de nuit dans la banlieue de La Havane à Cuba. Son nom fut repris pour un projet musical. Michka Assayas nous raconte la suite de cette belle aventure.

Compay Segundo et Ry Cooder sur scène le 11 avril 1998.
Compay Segundo et Ry Cooder sur scène le 11 avril 1998. © Getty / Paul Bergen / Redferns

"(...)Jamais son auteur et interprète, le Cubain Compay Segundo, n’aurait  imaginé, il y a de ça une trentaine d’années, le jour où il a composé, et même enregistré, cette comptine inspirée par un conte pour enfants, qu’elle ferait le tour du monde. Déjà, voyager un jour hors de Cuba, c’était pour lui inimaginable. De la science-fiction. Et pourtant un miracle a changé son destin. Il faut dire, il était temps, il allait sur ses quatre-vingt-dix ans. Ça tient en quatre mots simples : Buena Vista Social Club. Un album qui reste le plus grand succès au monde de ce qu’on appelle, de manière vague, la world music. Douze millions d’exemplaires de cet enregistrement, le premier attribué au groupe, se sont écoulés dans le monde depuis sa sortie en 1997.(...)"

Buena Vista Social Club : « Chan Chan » extrait de l’album « Buena Vista Social Club » 

Ry Cooder, Manuel Galbán : « Drume Negrita » extrait de l’album « Mambo Sinuendo » 

Ibrahim Ferrer : « Buenos Hermanos » extrait de l’album « Buenos Hermanos » 

Ry Cooder : 

  • « Get Rhythm » extrait de la compilation « The Ry Cooder Anthology - The UFO Has Landed » (version remasterisée) 
  • « 3 Cool Cats » extrait de l’album « Chávez Ravine » 
  • « Muy Fifi » extrait de l’album « Chávez Ravine » 

Ry Cooder : « Maria Elena » extrait de la compilation « The Ry Cooder Anthology - The UFO Has Landed » (version remasterisée) 

Flaco Jiménez : « Poquita Fe » extrait de l’album « Flaco’s Amigos » 

Buena Vista Social Club : « Orgullecida » extrait de l’album « Buena Vista Social Club » 

Ry Cooder : « Canción Mixteca » extrait de la compilation « Music by Ry Cooder »

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.