Very Good Trip toujours à Berlin pour une série consacrée à la ville, à son histoire, les fantasmes qu’elle a pu susciter mais aussi les musiciens qui l’ont traversée.

La chanteuse Nina Hagen en concert, en France, le 11 décembre 1983.
La chanteuse Nina Hagen en concert, en France, le 11 décembre 1983. © Getty / Bertrand LAFORET / Gamma-Rapho

J’ai un souvenir personnel. En 1983, un voyage de presse m’avait conduit à Berlin, Ouest, bien sûr. Je me rappelle avoir pris une ligne de métro passant par des zones de l’Est dont les stations étaient fermées depuis près de quarante ans. 

Le métro glissait le long de quais vides, éclairés par une lumière blafarde, gardés par des soldats immobiles en armes, mitraillette en bandoulière, disposés comme sur une scène, selon des intervalles réguliers. Ça avait un côté théâtral impressionnant, sauf que ce n’était pas du théâtre. 

Alors, comment parler du Berlin de ces années-là  sans mentionner la grande star punk féminine européenne immense même, que fut la Berlinoise de l’est Nina Hagen ? 

En 1976, elle avait été expulsée d’Allemagne communiste, pour, entre guillemets, "attitude antisociale". Elle était partie à Londres dans le but d’y faire des études de cinéma et s’était retrouvée à jouer dans un court-métrage avec Ari Up, la chanteuse des Slits, qui avait elle aussi, d’ailleurs, des origines allemandes. 

C’est comme ça que Nina s’était retrouvée dans le même milieu que les Sex Pistols et Siouxsie and the Banshees et était devenue punk, même si ça a mis du temps à infuser vraiment dans sa musique. 

  • Sex Pistols : « Holidays in the Sun » extrait de l’album « Never Mind the Bollocks, Here’s the Sex Pistols » 
  • Nina Hagen : « Born in Xixax » extrait de l’album « Nunsexmonkrock » 
  • Leonard Cohen : « First We Take Manhattan » extrait de l’album « I’m Your Man » 
  • Ramones : « Born to Die in Berlin » extrait de l’album « Adios Amigos » 
  • Black Rebel Motorcycle Club : « Berlin » extrait de l’album « Baby 81 » 
  • Peaches : « Fuck the Pain Away » extrait de l’album « The Teaches of Peaches » 
  • Chicks on Speed : « We Don’t Play Guitars » extrait de l’album « 99 Cents » 
  • Gonzales : « Futuristic Ain’t Shit to Me » extrait de l’album « The Entertainist » 
  • Shameless Eyes » : (featuring Feist) extrait de l’album « Presidential Suite » 
  • Beirut : « Prenzlauerberg » extrait de l’album « Gulag Orkestar » 
  • Rufus Wainwright : « Tiergarten » extrait de l’album « Release the Stars »
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.