Michka Assayas garde sa bonne idée et sa bonne habitude. Le jeudi, c'est cadeau !

Aretha Franklin le 7 novembre 2017 à New York sur scène à la Elton John AIDS Foundation.
Aretha Franklin le 7 novembre 2017 à New York sur scène à la Elton John AIDS Foundation. © Getty / Dia Dipasupil / WireImage

En 1972, elle avait trente ans et était encore à l’apogée de sa gloire, Aretha est conviée à se produire à Los Angeles par un des grands noms du gospel, le révérend James Cleveland, un baptiste comme elle, dont la réputation s’étend à tous les Etats-Unis.

C’est au sein de son orchestre et de sa chorale, basés à Los Angeles, que l’organiste et chanteur Billy Preston, futur collaborateur des Beatles à la fin des années 60, s’est fait connaître. James Cleveland et sa Southern California Community Choir, sa Chorale de la communauté du sud de la Californie, ont accompagné Elton John, entre autres.

En tout cas, James Cleveland, ses musiciens et ses chanteurs accueillent en janvier 1972 Aretha Franklin pour un concert de retour aux sources, celles du gospel. Un concert que Jerry Wexler décide d’organiser et enregistrer pour les disques Atlantic avec ses collaborateurs habituels, l’ingénieur du son Tom Dowd et l’orchestrateur Arif Mardin.

Le résultat est un des meilleurs, sinon le meilleur disque de gospel jamais enregistré mais ça va bien au-delà du genre. C’est un des plus grands enregistrements de Aretha Franklin tout court. L’album s’appelle Amazing Grace, il est sorti en 1972 en double album vinyle et il en existe une version plus complète, sortie en CD en 1999. Bon, au lieu d’en parler, il vaut peut-être mieux l’écouter.

Aretha Franklin : 

  • « Never Grow Old » extrait de l’album Amazing Grace
  • « Climbing Higher Mountains » extrait de l’album Amazing Grace 
  • « Remarks by Reverend C. L. Franklin » extrait de l’album Amazing Grace 
  • « Sit Down and Cry » extrait de l’album This Guy’s in Love with You  
  • « God Will Take Care of You » extrait de l’album Amazing Grace 
  • « Night Life - Live at the Olympia Theatre, Paris, May 7, 1968 » extrait de l’album Aretha in Paris 
  • « Drown in My Own Tears » extrait de l’album I Never Loved a Man the Way I Love You 
  • « Call Me » extrait de l’album This Girl’s in Love with You 
  • « Old Landmark» extrait de l’album Amazing Grace
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.