Ce soir, on va être sombre et lyrique à la fois. Et notre approche sera progressive.

Le guitariste du groupe "A perfect circle" Billy Howerdel sur scène pour le concert Above Ground en avril 2018 à Los Angeles, Californie.
Le guitariste du groupe "A perfect circle" Billy Howerdel sur scène pour le concert Above Ground en avril 2018 à Los Angeles, Californie. © Getty / Scott Dudelson

"Bon, je vous avais promis que notre voyage de ce soir passerait par le métal, je vais tenir parole. Mais pas n’importe quel métal. Il existe depuis le début des années 80 un courant né dans les pays scandinaves qu’on appelle le black métal. Un courant tout à fait singulier qui, à ses débuts, tenait plutôt de la secte. Les tout premiers musiciens de black métal, principalement scandinaves, mais pas tous, il y avait des Anglais et des Danois, aussi, n’étaient pas très bons et se réclamaient d’un paganisme et d’un satanisme qui, si j’ose dire, ne rigolait pas. C’est un courant qui, c’est vrai, a attiré une poignée de dingues qui s’étaient assigné pour mission de détruire le christianisme. Même si pour l’immense majorité il s’agissait de fantasmes, heureusement, plus que de réalité. Une frange de fanatiques a quand même mis ses menaces à exécution en brûlant en Norvège, dans les années 80, des églises en bois édifiées au Moyen Age. Vegard Tveitan, dit Ihsahn, a fréquenté ce cercle de furieux. Tristement, son groupe Emperor, qu’il a formé au début des années 90, a compté dans ses rangs un assassin, on ne peut pas le passer sous silence. Le premier batteur de Emperor, un type surnommé Faust, a poignardé froidement un homme qui avait eu le malheur de lui faire des avances dans un parc de Lillehammer, en Norvège. Un meurtre pour lequel Faust a passé neuf ans en prison. Ce qui a sûrement fait réfléchir Ihsahn, le leader de Emperor, qui poursuit depuis une dizaine d’années un parcours en solo. Un parcours qui l’a éloigné du black métal et l’a conduit à une musique imprégnée de l’influence de la musique progressive. Ce titre qui figure dans le tout nouvel album de Ihshan s’appelle « Wake »."

Programmation musicale :

  • A Perfect Circle, « So Long, and Thanks for All the Fish » album « Eat the Elephant »
  • Steven Wilson, « The Same Asylum As Before » album « To the Bone » 
  • The Courteeners, « Aftershow » album « St. Jude » 
  • Blackfield, « Family Man » album « Blackfield V » 
  • Kino, « I Don’t Know Why » album « Radio Voltaire » 
  • Ihsahn, « Wake » album « Ámr » 
  • Orphaned Land, « Left Behind » album « Unsung Prophets and Dead Messiahs » 
  • Lazuli, « J’attends un printemps » album « Saison 8 » 
  • Kavus Torabi, « Radio to Their World » EP « Solar Divination » 
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.