Ce soir, si vous commencez à piquer du nez, cela va être être très compliqué, écoutez plutôt Very Good Trip !

Le groupe IDLES  (Joe Talbot, Adam Devonshire, Mark Bowen, Lee Liernan et Jon Beavis) au Hyundai Mercury Prize le 19 septembre 2019 à Londres, en Angleterre.
Le groupe IDLES (Joe Talbot, Adam Devonshire, Mark Bowen, Lee Liernan et Jon Beavis) au Hyundai Mercury Prize le 19 septembre 2019 à Londres, en Angleterre. © Getty / Jo Hale / Redferns

Des gens qui se surveillent de partout dans ce putain de village, alors dis-lui dégage à ce village, libre 

Traduction des paroles qui concluent ce tout nouveau titre virulent, je vous avais prévenu, « Model Village ». 

Signé par un  groupe anglais, de la ville de Bristol, Idles, comme Paresseux, au pluriel. 

Un groupe qu’on a découvert il y a trois ans, et qui va publier son nouvel album, son troisième, « Ultra Mono », aussi attendu que prometteur, d’ici une quinzaine de jours. Son chanteur et parolier Joe Talbot, est animé devant un micro et sur une scène par une énergie qui n’est pas que de la colère. Il  y a du sarcasme et de la rage dans sa voix, bien sûr, comme dans ce titre, « Model Village », Village modèle, mais aussi de la ferveur et même une sorte d’espoir. Il fait partie de ces gens qui ont besoin de proclamer que tout est merdique pour aller mieux eux-mêmes et faire en sorte que le monde aille mieux. Je comprends tout à fait ça. 

Alors, c’est quoi, ce village modèle ? Eh bien il y en a plein partout et pas seulement en Angleterre. La maison modèle, la voiture modèle, l’épouse modèle. Il vaut mieux pas aller boire un verre au pub ou au PMU du coin si vous avez la peau bien blanche-rose, oui, le taux de criminalité est au plus bas dans ce village modèle mais enfin ça n’empêche pas les drogues de circuler et leur prix est exorbitant. Sans parler des bitures que les citoyens modèles et patriotes se prennent. Et, à la fin, Joe Talbot, qui n’a pas peur de se faire casser la gueule, ça a dû lui arriver, se plante devant eux en disant : 

Je suis désolé mais j’en ai rien à foutre de votre jardin de roses, je vous ai entendus parler et ce que j’ai compris, c’est que vous pétez de trouille ». 

  • IDLES : « Model Village » single 
  • LIFE : « Bum Hour » extrait de l’album « A Picture of Good Health » 
  • FONTAINES DC : « A hero’s death »
  • Eight Rounds Rapid : « Tricks » extrait de l’album « Love Your Work » 
  • Dream Wife : « Sports! » extrait de l’album « So When You Gonna… » 
  • Pottery : « Take Your Time » extrait de l’album « Welcome to Bobby’s Motel » 
  • Stick in the Wheel : « Villon Song » extrait de l’album « Hold Fast » 
  • Crack Cloud : « The Next Fix » extrait de l’album « Pain Olympics » 
  • Run the Jewels : « pulling the pin » (featuring Mavis Staples & Josh Homme) extrait de l’album « RTJ4 » 
  • L.A. Witch : « I Wanna Lose » single 
  • Bob Mould : « American Crisis » single 
  • Jerry Joseph : « Sugar Smacks » extrait de l’album « The Beautiful Madness » 
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.