Les années solo à la sortie des Stooges

Iggy Pop
Iggy Pop © Getty / Peter Noble/Redferns

"Au milieu des années 70, Iggy Pop est à la rue, il faut prendre ça à la lettre. Il y a une période où il dort carrément dehors. Ou bien avec des prostituées. Il y a des musiciens qui veulent l’aider, comme Ray Manzarek, l’organiste des Doors, mais l’état d’Iggy ne le permet pas. Iggy décide alors de se faire interner volontairement en hôpital psychiatrique dans le but de se désintoxiquer. Et il y parvient. À Los Angeles, il retrouve David Bowie, venu faire la promotion de son nouvel album Station to Station. Bowie, avec la générosité qui l’a toujours caractérisé, tend une nouvelle fois la main à Iggy. Il lui propose dans un premier temps de l’accompagner durant sa tournée européenne au printemps 1976 : pour la première fois de sa vie, Iggy va découvrir l’Allemagne, la Scandinavie et la France. Bowie décroche pour Iggy un nouveau contrat discographique. Ils écrivent ensemble les chansons d’un nouveau disque, le premier en solo d’Iggy Pop, dont les premières séances d’enregistrement sont organisées en France, au fameux château d’Hérouville, dans le Val d’Oise, et supervisées par Bowie. Elles se poursuivront à Munich, en Bavière, et s’achèveront dans un studio de Berlin Ouest. C’est là que Bowie trouvera un thème au piano, accompagné par une simple boîte à rythmes, sur lequel Iggy écrira des paroles, trouvées en dix minutes, inspirées par ses déambulations la nuit dans Berlin"

  • Iggy Pop :

« Nightclubbing » album « The Idiot »

« Sister Midnight - Live » album « Wild Animal »

« China Girl » album « The Idiot »

« Lust for Life » album « Lust for Life »

« The Passenger » album « Lust for Life »

« Repo Man » album collectif « Repo Man – Music from the Original Motion Picture Soundtrack »

« I Need More » album « Soldier »

« Run Like a Villain » album « Zombie Birdhouse »

« Hideaway » album « Blash-Blah-Blah »

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.