Ce soir, Michka Assayas nous présente les dignes héritières de l'égérie de la protest-song. Celle qui demeure une figure de la lutte pour les droits humains a de quoi être fière.

La chanteuse Natalie Merchant au Regency Village Theatre le 14 novembre 2017 à Westwood, en Californie.
La chanteuse Natalie Merchant au Regency Village Theatre le 14 novembre 2017 à Westwood, en Californie. © Getty / Frederick M. Brown

"(...)Comme elle l’a déclaré il y a quelques années à un journal californien, quand j’ai eu une cinquantaine d’années, plus aucune compagnie de disques ne voulait de moi. Ah, c’est sûr, j’étais une légende vivante, unanimement respectée. Mais, pourtant, la chanteuse que j’étais alors n’intéressait plus personne. C’est alors que Mark Spector a trouvé la solution. Il m’a dit : associe-toi à des artistes plus jeunes. Ça a commencé avec les Indigo Girls, on les écoutera d’ailleurs tout à l’heure, puis la chanteuse Dar Williams, idem. De fait, Joan Baez a vécu à a partir de la seconde moitié des années 90 une véritable renaissance artistique, dont le premier jalon est Ring Them Bells, un album de chansons enregistrées sur scène, au Bottom Line de New York, publié en 1995. À partir de là, elle a enregistré peu d’albums en studio, quatre en vingt ans, ce n’est pas beaucoup, mais elle a été très présente sur scène, en tournée et s’est consacrée à faire connaître des chansons composées par des femmes plus jeunes qu’elle.(...)"

Joan Baez : « Motherland » extrait de l’album « Dark Chords on a Big Guitar » 

Natalie Merchant : « Life Is Sweet «  (remasterisé) extrait de l’album « Retrospective 1990-2005 » 

Indigo Girls : « Closer to Fine » extrait de l’album « Indigo Girls » 

Dar Williams : « The Christians and the Pagans » extrait de l’album « Mortal City » 

Mary-Chapin Carpenter : « Halley Came to Jackson » extrait de l’album « Shooting Straight in the Dark » 

Diana Jones : « All My Money on You » extrait de l’album « My Remembrance of You » 

Patty Griffin : « Heavenly Day » extrait de l’album « Children Running Through » 

Thea Gilmore : « Inch by Inch (featuring Joan Baez) » extrait de l’album « Ghosts & Graffiti » 

Gillian Welch : « Elvis Presley Blues » extrait de l’album « Time (The Revelator) » 

Joan Baez : 

  • « The President Sang Amazing Grace » extrait de l’album « Whistle Down on the Wind » 
  • « Farewell, Angelina » extrait de l’album « Diamantes » 

Vous l'avez presque entendu hier :

Mercredi 7 mars : 

Joan Baez :  « Jesse » extrait de l’album « Diamonds & Rust » 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.