Il y a quelque temps, Michka Assayas a conversé longuement avec Iggy Pop, plutôt détendu et disert, et cela donne un joli avant-goût du concert privé d'Iggy Pop, sur France Inter en direct de la Gaîté Lyrique dans le cadre du Arte Concert Festival le 12 octobre.

Iggy Pop, l’interview-confession, seconde partie.
Iggy Pop, l’interview-confession, seconde partie. © Getty / Jo Hale

Ces dernières années, Iggy Pop a fait sortir autre chose que la bête qu’il a toujours eue en lui et que l'on connaît bien. Ce n’est pas qu’il ait renoncé à son animalité mais il a eu envie de partir sur d’autres chemins. 

En particulier la poésie : dans son nouvel album, il récite un remarquable poème inédit de Lou Reed, "We Are the People", il nous en parlé dans l’épisode précédent. Il dit aussi "Do Not Go Gentle Into That Good Night", un poème de Dylan Thomas que beaucoup de lycéens ont appris aux Etats-Unis. 

N’a-t-il pas été tenté, dans sa vie d’artiste, de laisser tomber Iggy l’animal de scène, personnage dont, peut-être, il était devenu le prisonnier ? 

De renoncer à ces cérémonies devenues peut-être répétitives et prévisibles, et de se présenter sans masque, comme un poète et un diseur. Jim Morrison avait bien été tenté de le faire à la fin des Doors, Lou Reed, aussi, en 1970, pour d’autres raisons, liées au manque de succès du Velvet Underground et à son relatif anonymat d’alors. 

Et lui, Iggy, n’a-t-il jamais été tenté de se présenter simplement comme Jim Osterberg, sa véritable identité, poète ayant renoncé à la vanité du spectacle et vivant tranquillement dans son jardin ?

Iggy Pop : 

  • « Sonali » extrait de l’album « Free » 
  • « I Want to Go to the Beach » extrait de l’album « Préliminaires » 
  • « Syracuse » extrait de l’album « Après » 
  • « Everybody’s Talkin’ » extrait de l’album « Après » 
  • « Janitor of Lunacy » extrait de l’album « Desertshore » 
  • « Loves Missing » extrait de l’album « Free » 
  • « Do Not Go Gentle Into That Good Night » extrait de l’album « Free » 

Aller plus loin

PLAYLIST - Iggy Pop by France Inter en 50 titres ♪

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.