Ce soir, Michka Assayas vous rendez-vous avec l'un des maîtres de l’héritage musical américain et l'un des meilleurs guitaristes de tous les temps

Ry Cooder, musicien, guitariste, producteur et écrivain en concert le 10 février 1981.
Ry Cooder, musicien, guitariste, producteur et écrivain en concert le 10 février 1981. © Getty / Ebet Roberts / Redferns

Si je vous dis que Ry Cooder est un des plus grands guitaristes vivants, ce sera vrai, oui, mais en même temps très loin de rendre compte de l’ampleur de son talent et même, au-delà, de la singularité de sa vision musicale. 

En plus de cinquante ans de carrière, Ry Cooder a acquis la maîtrise d’un nombre incalculable d’instruments à cordes. À commencer par la guitare jouée au bottleneck, ce petit tube en verre dans lequel on glisse le petit doigt et qu’on fait coulisser sur le manche. C’est dans ce style qu’il a imposé sa personnalité. 

Si vous avez une quarantaine d’années ou un peu plus, vous vous rappelez sûrement le film « Paris, Texas », que Wim Wenders a tourné en grande partie dans le désert de l’ouest du Texas, avec Harry Dean Stanton et Nastassia Kinski. Impossible de séparer ces images hypnotiques des tremblements de la guitare slide de Ry Cooder, qui avait composé et interprété la BO du film, ces longs glissando de guitare, comme suspendus en apesanteur, tellement fondus à ces paysages désertiques qu’ils en paraissaient comme l’émanation hallucinée. 

Et puis, si vous n’êtes pas un spécialiste, vous avez une excellente raison de connaître Ry Cooder sans forcément savoir au juste qui il est. Oui, parce que c’est lui qui a réalisé en 1996 l’album du « Buena Vista Social Club », un enregistrement -un film aussi, tourné par Wenders- qui a suscité un incroyable engouement dans le monde entier. Ry Cooder a réuni et accompagné à la guitare slide cet orchestre composé de merveilleux musiciens cubains localement légendaires, dont personne ou presque, n’avait jamais entendu parler hors de l’île.

Cette émission est une rediffusion du 31 mai 2018, pour écouter, réécouter Very Good Trip, cliquez ici. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.