Les rappeurs trouvent le dernier album d'Eminem très "étrange" mais pourtant l'artiste était déjà rock'n roll et Michka Assayas l'avait bien remarqué ...

Eminem pendant le festival américain Lollapalooza, le 1er août 2014 à Chicago.
Eminem pendant le festival américain Lollapalooza, le 1er août 2014 à Chicago. © Getty / Barry Brecheisen/WireImage

"(...)« Stimulate », c’est le titre de ce rap signé Eminem, en compagnie duquel on va rester ce soir sur Inter. Un titre sorti en simple en 2002, en marge de la publication de la BO du film « 8-Mile ». Dans ce titre, Eminem se livre à ce qui ressemble à une autojustification. Les accusations pleuvent sur lui : vulgarité, obscénité, bassesse, on lui reproche d’être un épouvantable modèle pour la jeunesse. Et il a besoin de se défendre, à sa façon Je cite : « Ma musique peut être légèrement amusante, mais ne prenez pas mes paroles trop au sérieux, ça  va vous embrouiller ». Il est conscient d’être une sorte de modèle pour les gamins qui se reconnaissent en lui et veulent l’imiter. Je cite : « Je suis arrivé comme une flamme dans la nuit, un fantôme dans le noir, un rayon, une lumière, un espoir, une étincelle ». Et il s’exclame : « Il faut bien qu’il y en ait un qui aille à contre-courant ». Sous-entendu : qui se sacrifie pour dire les choses que tout le monde cache ou dont on a honte. Et il souligne son but : divertir, chasser les soucis, soulager, dire à chaque adolescent ou adolescente qui le suit qu’il ne faut pas s’inquiéter, qu’il se sent aussi taré qu’eux, et même pire, qu’il n’y a pas de quoi s’affoler, que tout ça pourrait être bien pire. Cependant Eminem ne cache pas que, pour lui, il y a un prix à payer cash : la haine qu’il suscite chez certains. Et il y a, au détour de ce rap, un cri du cœur déroutant, presque émouvant : « Tous ceux qui m’accusent, ils ne comprennent pas tout ce que j’ai souffert, si un jour vous me connaissez peut-être vous trouverez en moi un ami, mais vous ne pouvez pas être là à me juger ». Cela dit ça se termine, comme souvent chez Eminem, en bravade un peu sardonique : « Ça fait mal mais votre jalousie vous déchire sans doute autant à l’intérieur, et c’est un tel plaisir pour moi, chaque zone que je touche, oui, je chéris chaque maso que je punis avec volupté ». Étonnant, cet Eminem.(...)"

Eminem :

  • « Remind Me » extrait de l’album « Revival »
  • « Heat » extrait de l’album « Revival » 
  • « Love Game » (featuring Kendrick Lamar) » extrait de l’album « The Marshall Mathers LP2 »   
  • « Survival » extrait de l’album « The Marshall Mathers LP2 » 
  • « Stimulate » extrait de l’album Artistes divers « Music from and Inspired by the Motion Picture “8 Mile” »
  • « Sing for the Moment » extrait de l’album « The Eminem Show »   
  • « Rhyme or Reason » extrait de l’album « The Marshall Mathers LP2 »
  • « Mockingbird » extrait de l’album « Encore » 
  • « Marshall Mathers » extrait de l’album « The Marshall Mathers LP » 
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.