Very Good Trip vous offre de quoi passer une soirée musicales pleines de surprises.

Le musicien de blues, guitariste et chanteur, Robert Cray en concert le 26 avril 2019 à La Nouvelle-Orléans, Louisiane.
Le musicien de blues, guitariste et chanteur, Robert Cray en concert le 26 avril 2019 à La Nouvelle-Orléans, Louisiane. © Getty / Tim Mosenfelder / WireImage

Quelques années avant Lenny Kravitz, bien avant Ben Harper, alors que triomphent Madonna, Whitney Houston et George Michael, dont les chansons étaient accompagnées de vidéo-clips sophistiqués qui fascinaient ceux et celles qui les regardaient, eh bien Robert Cray s’est imposé à contre-courant dans un style délibérément sobre, rétro, oui, revenant à la simplicité du blues et de la soul. 

Eric Clapton s’est alors pris de passion pour lui, comme il l’avait fait vis-à-vis d’un JJ Cale, a repris l’une de ses chansons, excellentes, « Bad Influence ». 

Robert Cray, déjà un maître de la guitare blues, formé par les meilleurs, il avait dans les trente-cinq ans, donne alors en Angleterre des concerts à guichets fermés, il est convié à participer à un fameux documentaire sur Chuck Berry, Hail! Hail! Rock 'n' Roll, auprès de Clapton et Keith Richards. 

Et puis les modes changent, d’autres arrivent et prennent sa place, c’est habituel. Toujours est-il que, trente ans plus tard, Robert Cray est toujours là. C’est un des meilleurs guitaristes de blues en activité, l’égal d’un Buddy Guy ou d’un Albert Collins, avec lequel il a eu le privilège de jouer juste avant la mort de ce dernier. 

Et surtout, on ne le souligne pas assez, un chanteur d’une rare intensité, de qui n’est pas forcément le cas des grands musiciens de blues.

  • Swamp Dogg : « Sleeping Without You Is a Dragg » (featuring Justin Vernon & Jenny Lewis) extrait de l’album « Sorry You Couldn’t Make It » 
  • The James Hunter Six : « He’s Your Could’ve Been » extrait de l’album « Nick of Time » 
  • Bai Kamara Jr. & the Voodoo Sniffers : « Can’t Wait Here Too Long » album « Salone » 
  • Robert Cray : « My Baby Likes to Boogaloo » extrait de l’album « That’s What I Heard » 
  • White Denim : « Queen of the Quarantine » extrait de l’album « World As a Waiting Room » 
  • Son Little : « Hey rose » extrait de l’album « aloha » 
  • John Moreland : « East October » extrait de l’album « LP5 » 
  • Chatham County Line : « Strange Fascination » (featuring Sharon Van Etten) extrait de l’album « Strange Fascination » 
  • Nathaniel Rateliff : « And It’s Still Alright » extrait de l’album « And It’s Still Alright » 
  • Jason Isbell and the 400 Unit : « Only Children » extrait de l’album « Reunions » 
  • Blake Mills : « Money Is the One True God » extrait de l’album « Mutable Set » 
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.