Ce soir, on va évoquer les aventures et les mésaventures américaines d’un des plus grands groupes anglais de l’histoire du rock.

The Kinks, Dave Davies, Ray Davies, Peter Quaife et Mick Avory en 1968.
The Kinks, Dave Davies, Ray Davies, Peter Quaife et Mick Avory en 1968. © Getty / Hulton Archive

_« Ton temps est passé, et maintenant, tout le monde te demande de raconter ta version à toi de l’histoire ». Une formule qui pourrait être signée par Bob Dylan. Une rumination qu’on doit à Ray Davies qui chantait « Rock’n’Roll Cowboys », un titre extrait de son nouvel album solo, Americana et autour duquel on gravite toute cette semaine sur Inter. Ray Davies, qui fut autrefois le leader des Kinks et l’âme de ce groupe. Les Kinks n’existent plus depuis vingt ans, déjà, mais, depuis, Ray Davies n’a pas cessé d’être actif. Il a publié il y a une vingtaine d’années une première autobiographie, X Ray, qu’il a accompagnée d’un spectacle musical, Storyteller, où, entre chaque chanson, il évoquait quelques souvenirs. Il a ensuite essayé de remettre sur pied les Kinks, pas une tâche facile, vu les rapports détestables qu’il entretient avec son frère Dave. Ils étaient sur le point de surmonter leurs différends quand, la même année, 2004, Dave a eu un grave accident de santé, une hémiplégie subite, et Ray a connu une mésaventure qui aurait pu lui être futile. Il dînait dans un restaurant de la Nouvelle-Orléans, où il résidait, avec sa compagne, quand un voleur à la tire est venu dérober devant ses yeux le sac de celle-ci. Il s’est levé, lui a couru après dans la rue. Le voleur a alors sorti une arme et a tiré dans la jambe de Ray Davies, qui a été, on l’imagine, sérieusement blessé.
_

Depuis, il a publié, sans les Kinks, trois albums en solo, dont le dernier vient de sortir. Et aussi deux disques pas inintéressants, un avec des chanteurs invités qui reprennent des chansons des Kinks, et un autre où une chorale de Crouch End, à Londres, son quartier d’enfance le soutient dans de très belles reprises de classiques des Kinks. Vous en entendrez des extraits dans les émissions de demain et après-demain. Deux mots sur les musiciens qui accompagnent Ray Davies dans les chansons de ce nouvel album, Americana. Il s’agit des Jayhawks, un groupe du Midwest américain, qui existe depuis plus de trente ans, fait aujourd’hui figure d’institution dans ce qu’on appelle la country alternative. C’est une étiquette qu’ont revendiquée, il y a longtemps déjà, des musiciens qui avaient débuté dans des groupes punk et qui, en quête de racines, avaient commencé à se tourner vers des racines country. Dans ce titre qu’on vient d’entendre, « Rock’n’Roll Cowboys », Ray Davies se demande, je le cite, ce que sont devenus les vieux cowboys du rock’n’roll, ceux qui se tenaient droit sur leur selle et ne courbaient pas l’échine. Est-ce qu’ils ont pris leur retraite ou est-ce qu’ils sont prêts à livrer de nouveaux combats ? On pourrait que ce sont là les ruminations d’un vieil homme et, en partie, bien sûr, c’est vrai. Mais pas seulement. Ray Davies a toujours été sensible au temps qui passe, à ces visages qui ont fait rêver jadis et qu’on ne voit plus. En 1973, alors qu’il n’avait pas trente ans, Ray Davies a écrit et interprété avec les Kinks une ode aux gloires passées des années 50 et 60, qui avaient fait les gros titres, les Teddy Boys, ces bandes de rockers typiquement anglais, les Angry Young Men, les jeunes gens en colère, le nom qui avait servi à désigner une génération de jeunes écrivains d’après guerre, ou encore Mary Quant, qui avait inventé la minijupe ? Mais où est-ce qu’ils sont tous passés, se demandait Ray Davies dans « Where Are They Now ? »

Programmation musicale :

  • The Kinks, « Destroyer" extrait de l'album "Give the People What They Want"
  • The Kinks, « Live Life (US Album Edit)" extrait de l'album "Misfits"
  • The Kinks, « (Wish I Could Fly Like) Superman" extrait de l'album "Low Budget"
  • Ray Davies, « Poetry" extrait de l'album "Americana"
  • Ray Davies, «Rock'n'Roll Cowboys" extrait de l'album "Americana"
  • The Kinks, « Where Are They Now?" extrait de l'album "Preservation Act 1"
  • The Kinks, « Uncle Son" extrait de l'album "Muswell Hillbillies (Legacy Edition)"
  • The Kinks, « Nobody's Fool - Demo" extrait de l'album "Muswell Hillbillies (Legacy Edition)"
  • Ray Davies, « All She Wrote" extrait de l'album "Other People's Lives"
  • Ray Davies, « The Man Upstairs" extrait de l'album "Americana"
  • Ray Davies, « I’ve Heard That Beat Before" extrait de l'album "Americana"
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.