Ce soir, on termine en beauté notre semaine consacrée aux sources du rock’n’roll à la Nouvelle Orléans et à Fats Domino en particulier. Avec plein d’amis réunis autour de lui pour une sorte de concert idéal.

Fats Domino, le 19 août 2007.
Fats Domino, le 19 août 2007. © AFP / Paul J. RICHARDS

"(...)« Lady Madonna » est en effet, en 1968, un pastiche éhonté du style de Fats Domino et du rock’n’roll de la Nouvelle-Orléans tels qu’on le pratiquait au début et au milieu des années 50 et sans doute même avant. Soit un jaillissement de fraîcheur rétro dans un paysage futuriste, où la musique des jeunes groupes, comme Pink Floyd, scintille dans d’étranges vapeurs cosmiques. Intéressante, cette année 1968. Parce qu’elle a vu naître les premiers signes de lassitude par rapport à la tempête psychédélique qui devait tout emporter sur son passage. Il faut se rappeler qu’à la toute fin de l’année 1967, Bob Dylan, qui a alors toujours plusieurs longueurs d’avance sur ses rivaux et amis, a publié « John Wesley Harding ». C’est un album à contre-courant. Sa pochette est austère, en noir et blanc, sépia même. Une collection de chansons brèves aux orchestrations dépouillées, aux sonorités parfois archaïques et dont les paroles, énigmatiques, c’est souvent le cas chez Dylan, ont une sobriété lapidaire. Alors les Beatles aussi sont pris dans cette brève contre-révolution anti-psychédélique, qui aura des répercussions dans les années suivantes. « Lady Madonna » est un de leurs plus grands succès, quelques mois avant leur spectaculaire retour avec « Hey Jude », là encore un gospel traditionnel, même s’il est prolongé de longs chœurs répétitifs et des hurlements frénétiques, à la Little Richard, de Paul McCartney. En tout cas, « Lady Madonna » n’a pas échappé à celui qui avait inspiré la chanson, Fats Domino lui-même.(...)"

  • The Beatles : « Lady Madonna » extrait de l’album « Past Masters » (remasterisé en 2015)    
  • Fats Domino : « Everybody’s Got Something to Hide Except Me and My Monkey » extrait de l’album « Sweet Pattootie : The Complete Reprise Recordings »   
  • Ben Harper and the Skatalites : « Be My Guest » extrait de l’album Artistes divers « Going’ Home - A Tribute to Fats Domino »    
  • Toots & the Maytals : « Let the Four Winds Blow » extrait de l’album Artistes divers « Goin’ Home - A Tribute to Fats Domino »   
  • Buddy Guy & Joss Stone : « Every Night About This Time » extrait de l’album Artistes divers « Goin’ Home - A Tribute to Fats Domino »    
  • Dr. John : « Don’t Leave Me This Way » extrait de l’album Artistes divers « Goin’ Home - A Tribute to Fats Domino »   
  • Randy Newman : « You Can’t Fool the Fat Man » extrait de l’album « Little Criminals »    
  • Ricky Nelson : « I’m in Love Again » extrait de l’album « Ricky Nelson » (remasterisé)   
  • Neil Young : « Walking to New Orleans » extrait de l’album Artistes divers « Goin’ Home - A Tribute to Fats Domino »    
  • Tom Petty : « I’m Walking » extrait de l’album Artistes Divers « Goin’ Home - A Tribute to Fats Domino »   
  • The Traveling Wilburys : « Last Night » extrait de l’album « The Traveling Wilburys, Vol. 1 »    
  • Irma Thomas and Marcia Ball : « I Just Can’ Get New Orleans Off My Mind » extrait de l’album Artistes divers « Goin’ Home - A Tribute to Fats Domino » 
  • Lil Band o God and Robert Plant : « It Keeps Raining » extrait de l’album Artistes divers « Goin’ Home - A Tribute to Fats Domino »  
  • Joe Strummer & the Mescaleros : « Before I Grow Too Old (Silver and Gold) » extrait de l’album « Streetcore »   
  • Fats Domino : « I Want to Walk You Home » extrait de l’album « Greatest Hits - Walking to New Orleans »

Vous les avez presque entendus cette semaine :

Le 6 novembre :

Shirley and Lee : « Let the Good Times Roll » extrait de la compilation « Let the Good Times Roll » 

Le 7 novembre :

Bobby Mitchell : « I’m Gonna Be a Wheel Someday » extrait de la compilation Artistes divers « Finger Poppin’ and Stompin’ Feet - 20 Classic Allen Toussaint Productions for Minit Records 1960-1962 » (remasterisé en 2002) 

Billy Tate : « Single Life » extrait de la compilation Artistes divers « That’s Your Mistake »

Le 8 novembre : 

Carol Fran : « Tou’ les jours c’est pas la meme » extrait de l’album Artistes divers « A Benefit Album for the Gulf Coast – Our New Orleans 2005 »

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.