Michka Assayas ne pouvait pas en parler, ni passer à côté du bien surnommé le Parrain du Punk, Iggy Pop, plus Iguane que jamais !

Iggy Pop, 28 juin 2015, à Beuningen aux Pays-Bas.
Iggy Pop, 28 juin 2015, à Beuningen aux Pays-Bas. © FERDY DAMMAN/EPA/MAXPPP

Il a une musculature particulière qu'il aime mettre en valeur, et en avant lors de ses concerts. Quand il marche, il penche son bassin sur le côté et vers l'avant, c’est pas fait exprès, c’est surtout à cause d’une jambe, la droite, plus courte que l'autre, même s’il en rajoute avec des postures, il porte toujours une chaussure compensée. Il parle français, il aime d’amour la culture française. On le surnomme l’Iguane, et avec le temps, il est devenu le Parrain du Punk, vous l’avez deviné, Iggy Pop est à l’honneur mais pas que …

- White Denim « Had 2 Know (Personal) »

- The Vines « Green Utopia »

- Black Rebel Motorcycle Club « Teenage Disease »

- The Dead Weather « Cop and Go »

- The Raveonettes « Kill! »

- The Minus 5 « My Generation »

- Band of Skulls « Hoochie Coochie »

- Wolfmother « Victorious »

- Night Beats « Right/Wrong »

- The Yawpers « Doing It Right »

- Violent Femmes « Holy Ghost »

- Iggy Pop « Vulture »

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.