Dans Very Good Trip, Michka Assayas va faire ce que les gens comme lui qui dansent comme des pieds font parfois le mieux : faire danser les autres.

Jayda G, DJ et productrice se produit sur scène pendant le Panorama Music Festival à Randall's Island le 29 juillet 2017 à New York.
Jayda G, DJ et productrice se produit sur scène pendant le Panorama Music Festival à Randall's Island le 29 juillet 2017 à New York. © AFP / ILYA S. SAVENOK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Hier je vous disais qu’il était pour moi impossible de dresser la liste de, mettons, les cinquante meilleurs albums de l’année. Ben oui, il y en a trop dans tous les sens, dans tous les genres. Mais enfin j’ai de nombreux confrères dans le vaste monde qui ont désigné, parmi les meilleurs albums de l’année, sinon dans un ou deux cas le meilleur, celui d’un groupe qui s’appelle Sault, S A U L T, et même aux oreilles de certains le meilleur. 

Un enregistrement paru, sans aucune annonce préalable, à fin du printemps dernier. Sans titre, il y a juste le mot Rise entre parenthèses, lève-toi ou levez-vous. Eh bien je comprends mes confrères. Je n’ai pas tout écouté -pas le temps, hélas- mais dès que j’écoute le début ou, comme ça , au hasard, le milieu de n’importe lequel de ces quinze titres, eh bien ça me met en appétit. 

Comment vous dire, c’est comme un programme de radio parfaitement réussi, on est à la fois séduit, surpris, tantôt on a envie de bouger, tantôt de s’étendre et de rêver, tantôt de fermer les yeux, tantôt de les rouvrir comme si on venait de naître. Et qu’est-ce que c’est bien joué, bien réalisé, bien chanté, sans que ça ne tourne jamais à la démonstration de virtuosité pédante. Il y a de tout, du funk, ce qu’on appelle de l’afro beat, parfois une espèce de disco baroque, avec plein de violons, et parfois du jazz. 

Alors que sait-on de ce groupe Sault ? Eh bien pas grand-chose et, d’une certaine façon, ceux qui l’orchestrent l’ont fait exprès. Pas de photos, pas d’interviews, rien sur les réseaux sociaux. Une promotion bien ciblée, notamment sur l’illustre DJ franco-suisse Gilles Peterson, un immense connaisseur qui anime depuis Londres un programme sur une antenne de la BBC, Radio 6. Il a été tellement emballé qu’il a diffusé intégralement au cours d’une seule émission les quinze titres de l’album de Sault, comme ça.

  • SAULT : « I Just Want to Dance » extrait de l’album « Untitled (Rise) » 
  • Jayda G : « Both of Us - Edit » single 
  • Whethan : « All in My Head » (feat. grandson) extrait de l’album « Fanasy » 
  • Ana Tijoux : « Antifadance » single 
  • James BKS : « No Unga Bunga » (feat. the New Breed Gang) single 
  • Disclosure : « My High » (feat. slowthai) extrait de l’album « ENERGY » 
  • Jasmine Infiniti : « Stunna » (feat. Sir JoQ) single 
  • Rita Indiana : « Como un Dragón » extrait de l’album « Mandinga Times » 
  • Chucky73, Fetti031 : « Tili » (feat. Dglo73, Youngkilla73) extrait de l’album « Sie7etr3 » 
  • Angelica Garcia : « Agua de Rosa - Rooftop Mix » single 
  • Childish Gambino : « 53.49 » extrait de l’album « 3.15.20 » 
  • Mac Miller : « Floating » extrait de l’album « Circles (Deluxe) » 
L'équipe
Thèmes associés