Quand on aime, on ne compte pas, comme Michka Assayas bien sûr !

Eminem et Rihanna sur scène lors des MTV Movie Awards 2014 au Nokia Theatre L.A. Live le 13 avril 2014 à Los Angeles
Eminem et Rihanna sur scène lors des MTV Movie Awards 2014 au Nokia Theatre L.A. Live le 13 avril 2014 à Los Angeles © Getty / Michael Tran/FilmMagic

"(....)C’est la voix de Beyoncé qui encadre le rap par lequel Eminem entame son nouvel album, « Revival ». Eminem auquel on consacre ce soir encore un Very Good Trip, axé cette fois sur certaines de ses collaborations, en majorité féminines. Déjà, il faut un certain culot pour entamer un nouvel album par un tel aveu. Oui, dans « Walk on Water » Eminem s’ouvre de son trac, de sa terreur de ne pas être à la hauteur, de ne pas y arriver. Est-ce que je ne suis pas au bout du rouleau ? Est-ce qu’il me reste encore quelque chose à dire ? Est-ce que je ne suis pas en train de faire l’album de trop et de tout gâcher ? Cela dit, une telle entrée en matière lui ressemble bien. Eminem a toujours puisé sa force dans l’expression de ses hontes, hantises et autres cauchemars. Il y a un passage où beaucoup d’artistes, quel que soit leur domaine d’expression, ne peuvent que se reconnaître. Je cite Eminem. Il dit : « J’ai toujours l’impression d’avoir fait un carton plein et puis je m’installe dans ma voiture, j’écoute, je décortique et je me dis “mais c’est à chier” ». L’écrivain qui relit son premier jet, le peintre qui reprend sa toile au petit matin, le cinéaste qui découvre son premier montage… chacun a connu ça, c’est inévitable. Eminem, lui, a le courage de commencer par là. C’est gonflé. Alors, ce soir, on va entendre Eminem, tout au long de sa carrière, en duo avec des voix féminines. C’est curieux, parmi les nombreuses accusations dont il a été l’objet, il y a eu celle de misogynie, fréquente. Pourtant je doute qu’il y ait eu un rappeur qui ait fait autant de duos avec des chanteuses. Cela dit, soyons honnête, on ne peut pas dire que ce duo avec une chanteuse californienne tombée dans l’oubli, Dina Rae, et qui s’appelle « Superman », extrait de l’album the Eminem Show, publié en 2002, soit une apologie des femmes. C’est plutôt le monologue très égocentrique d’un homme qui sort d’une relation qui l’a détruit, clairement celle que Eminem a vécue avec son amour de jeunesse Kim. Et il dit à la femme, enfin aux femmes qu’il croise sur son chemin, parce qu’il y en a plusieurs, qu’il ne veut pas les sauver, qu’il ne peut pas être leur Superman. Beaucoup d’arrogance, de sarcasme, de posture, bien sûr, c’est Eminem, beaucoup de tristesse et de douleur aussi, dans ce titre.(...)"

Eminem :

  • « Walk on Water » (featuring Beyoncé) extrait de l’album « Revival »   
  • « Superman » (featuring Dina Rae) extrait de l’album « The Eminem Show »

Nicki Minaj : « Roman’s Revenge » extrait de l’album « Pink Friday »

Missy Elliott : « Busa Rhyme » (featuring Eminem) extrait de l’album « Da Real World »   

The Notorious B.I.G. : « Dead Wrong » (featuring Eminem) extrait de l’album « Born Again »   

Eminem : 

« Tragic Endings » (featuring Skylar Grey) extrait de l’album « Revival »

« Stan » (featuring Dido) extrait de l’album « The Marshall Mathers LP »

« When I’m Gone » extrait de la compilation « Curtain Call - The Hits » 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.