Michka Assayas est féministe, indéfectiblement, et il le prouve !

Norah Jones en concert le 22 Octobre 2016.
Norah Jones en concert le 22 Octobre 2016. © Getty / Steve Jennings/WireImage

"En 2009, Norah Jones a pris un virage spectaculaire. Elle était alors privée de la présence à ses côtés de celui qui avait été un des artisans de son succès, le réalisateur artistique new-yorkais d’origine turque, Arif Mardin, disparu en 2006. Arif Mardin, c’est l’homme qui avait orchestré les plus grands succès de Aretha Franklin pour la firme Atlantic et aussi les albums funky des Bee Gees, abusivement considérés comme disco."

  • Norah Jones : « Day Breaks » album « Day Breaks »
  • Hannah Peel : « All That Matters » extrait de l’album « Awake But Always Dreaming »
  • Waxahatchee : « La Loose » extrait de l’album « Ivy Tripp »
  • Low : « The Innocents » extrait de l’album « Ones and Sixes »’
  • Beach House : « All Your Yeahs » extrait de l’album « Thank Your Lucky Stars »
  • Weyes Blood : « Seven Words » extrait de l’album « Front Row Seat to Earth »
  • Julia Jacklin : « Pool Party » extrait de l’album « Don’t Let the Kids Win »
  • Aldous Harding : « Beast » extrait de l’album « Aldous Harding »
  • Cat’s Eyes : « Drag » extrait de l’album « Treasure House »
  • Aurora : « Nature Boy (Acoustic) » extrait de l’album « All My Demons Greeting Me As a Friend (Deluxe) »
  • Véronique Sanson : « Et je l’appelle encore » extrait de l’album « Dignes, dingues, donc… »
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.