L'un des groupes les plus populaire du métal, et ce, depuis plus de 20 ans est à l'honneur ce soir sur France Inter, dans Very Good Trip. Merci qui ?

Robert Trujillo et James Hetfield de Metallica se produisent à I Am The Highway: un hommage à Chris Cornell, le 16 janvier 2019 à Inglewood, en Californie.
Robert Trujillo et James Hetfield de Metallica se produisent à I Am The Highway: un hommage à Chris Cornell, le 16 janvier 2019 à Inglewood, en Californie. © AFP / KEVIN WINTER / GETTY IMAGES AMÉRIQUE DU NORD

Je n’ai d’ailleurs pas honte de l’avouer, oui, je faisais partie de ceux qui ricanaient ou haussaient les épaules quand on leur parlait de metal. 

Une demi-écoute de l’album de Nirvana m’a néanmoins converti immédiatement au grunge, c’était un début. Mais enfin, l’honnêteté me pousse à l’avouer, j’ai eu du mal à admettre aussi que Kurt Cobain et ses camarades citent comme une de leurs influences essentielles Black Sabbath. Un groupe que j’écoutais à onze ans et que, depuis, j’avais jugé une fois pour toutes puéril et caricatural. Grave erreur. 

Et pareil, quand j’ai découvert Metallica, nous y voilà, un groupe qui était déjà vénéré par les amateurs de metal mais ignoré du grand public. Cet album sans titre, sorti en 1991, à la pochette toute noire, frappée d’un serpent enroulé sur lui-même, dégageait une telle force, une telle puissance que j’en ai oublié tous mes préjugés et mes idées toutes faites sur le metal. Près de trente ans plus tard, Metallica est devenu le groupe de metal le plus populaire au monde. Un des seuls, sinon le seul, que puisse citer le grand public. 

Et même les amateurs historiques de rock, au sens large, qui n’ont croisé que rarement la route du metal et de sa myriade de sous-genres, étiquettes absconses dont aiment se griser les passionnés pour mieux s’isoler dans leur passion et en exclure ceux et celles qui ne sont pas exactement comme eux.

  • Metallica :« Enter Sandman » extrait de l’album « Metallica » 
  • Legend of the Seagullmen : « Shipswreck » extrait de l’album « Legend of the Seagullmen » 
  • Alice in Chains : « Rainier Fog » extrait de l’album « Rainier Fog » 
  • Windhand : « Diablerie » extrait de l’album « Eternal Return » 
  • Sleep : « Marijuanaut’s Theme » extrait de l’album « The Sciences » 
  • Rival Sons : « Do Your Worst » extrait de l’album « Feral Roots » 
  • Zeal & Ardor : « Ship on Fire » extrait de l’album « Stranger Fruit » 
  • Daron Malakian and Scars on Broadway : « Lives » extrait de l’album « Dictator » 
  • Voivod : « Obsolete Beings » extrait de l’album « The Wake » 
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.