Ce soir, un programme entre country et soul, avec de grandes voix et de grandes envolées. Et un peu d’extravagance, aussi.

Sturgill Simpson  le 12 février 2017 à Los Angeles, pendant les Grammy Awards
Sturgill Simpson le 12 février 2017 à Los Angeles, pendant les Grammy Awards © AFP / Christopher Polk/Getty Images pour NARAS

"(...)« Breakers Roar », le grondement des déferlantes, vous avez peut-être entendu le bruit des vagues et le cri des mouettes se mêler aux cordes de violon et aux notes plaintives de pedal steel guitar. Une mélodie country traditionnelle interprétée par un chanteur à la voix veloutée, un peu fatiguée, aussi, entre country et soul. Il s’appelle Sturgill Simpson et vient de remporter une distinction très convoitée aux derniers Grammy Awards : celle du meilleur album country de l’année 2016. C’est un chanteur qui a pas mal roulé sa bosse depuis sa jeunesse dans le Kentucky, dans l'est des États-Unis. Il a environ quarante ans. Il s'est engagé dans la marine nationale et a également travaillé comme docker dans la marine marchande. Il a aussi conduit des locomotives. Son album s’appelle « A Sailor’s Guide to Earth », le guide d’un marin pour la Terre et on peut y entendre, je vous la conseille, une reprise magnifique d’une chanson de Nirvana, « In Bloom »(...)"

  • Foxygen : « On Lankershim » extrait de l’album « Hang »
  • Dexys : « To Love Somebody » extrait de l’album « Let the Record Show : Dexys Do Irish and Country Soul »
  • Sturgill Simpson : « Breakers Roar » extrait de l’album « A Sailor’s Guide to Earth »
  • Aaron Lee Tasjan : « Memphis Rain » extrait de l’album « Silver Tears »
  • Arborist : « The Broken Light » album « Home Burial »
  • Mark Eitzel : « Nothing and Everything » extrait de l’album « Hey Mr. Ferryman »
  • Howe Gelb : « Severe Season » single
  • Teho Teardo and Blixa Bargeld : « A Quiet Life » extrait de l’album « Still Smiling »
  • Rodrigo Leão and Scott Matthew : « Terrible Dawn » extrait de l’album « Life Is Long »
  • Kevin Morby : « Ferris Wheel » extrait de l’album « Singing Saw »
  • Daniel Gadd : « Siri Linn » extrait de l’album « As If in a Dream I Drifted at Sea »
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.