Ce soir, Michka Assayas a des invités de marque, un des rares groupes dont on puisse dire qu’il a suscité des passions et des vocations. C’était il y a trente ans mais ils sont toujours là ! La preuve.

Black Francis, David Lovering, Paz Lenchantin et Joey Santiago des "Pixies" le 24 mai 2017 à New York.
Black Francis, David Lovering, Paz Lenchantin et Joey Santiago des "Pixies" le 24 mai 2017 à New York. © AFP / DIA DIPASUPIL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Michka Assayas a rencontré Black Francis, qu’en fait tout le monde appelle Charles, parce que son nom d’état civil c’est Charles Thompson, juste au début de cet été dans un lieu très sympathique, le show room des guitares Gibson, près de la place de la République à Paris, c’est comme un musée. Charles Thompson était là avec son vieux compagnon des Pixies, le guitariste, et quel guitariste, Joey Santiago, pour parler du nouvel album des Pixies, Beneath the Eyrie

Une interview très "excitante" pour Michka car, pour tout vous dire, c’est le meilleur album des Pixies depuis leurs retrouvailles en 2013, bon, c’est pas qu’ils en aient enregistré six depuis, ils n’en avaient fait que deux, bien mais pas exceptionnels, Indie Cindy en 2014 et Head Carrier en 2016. 

Voici donc cette rencontre avec bien sûr des extraits de leur dernier album Beneath the Eyrie.

Pixies : 

  • « St. Nazaire » extrait de l’album « Beneath the Eyrie » 
  • « In the Arms of Mrs. Mark of Cain » extrait de l’album « Beneath the Eyrie »
  • « Catfish Kate » extrait de l’album « Beneath the Eyrie »
  • « Bird of Prey » extrait de l’album « Beneath the Eyrie »
  • « Ready for Love » extrait de l’album « Beneath the Eyrie »
  • « Graveyard Hill » extrait de l’album « Beneath the Eyrie »
  • « This Is My Fate » extrait de l’album « Beneath the Eyrie »
  • « Los Surfers Muertos » extrait de l’album « Beneath the Eyrie »
  • « Daniel Boone » extrait de l’album « Beneath the Eyrie »
  • « Silver Bullet » extrait de l’album « Beneath the Eyrie »
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.