Ce soir dans Very Good Trip, du rock’n’roll mélodieux qui donne envie de regarder le ciel étoilé, de prendre la main de son ou de sa partenaire et de se dire qu’il fait bon vivre sur cette planète, oui, ça existe encore et ça n’a rien de ridicule, au contraire.

Matthew Caws de Nada Surf se produit à Whelan's le 21 avril 2018 à Dublin, Irlande.
Matthew Caws de Nada Surf se produit à Whelan's le 21 avril 2018 à Dublin, Irlande. © Getty / Kieran Frost / Redferns

Nada Surf publie un nouvel album, son neuvième depuis ses débuts il y a bien longtemps, on était encore au vingtième siècle, au milieu des années quatre-vingt-dix. 

Un album intitulé Never Not Together, ça pourrait se traduire par Jamais désunis. Nada Surf a donné la semaine dernière un concert à guichets fermés à la Cigale à Paris, ou plutôt deux, parce qu’il a fallu scinder le public en deux groupes de moins de mille personnes, pour des raisons qu’il est inutile de vous rappeler, vous en entendez suffisamment parler du matin au soir. 

Nada Surf donnera des concerts partout en Europe jusqu’au milieu du printemps, avant de poursuivre sa tournée aux Etats-Unis. C’est le genre de groupe qui a su tisser des liens très affectifs avec son public, qui n’est peut-être pas immense mais lui demeure en tout cas extrêmement fidèle. 

Alors, bon, Nada Surf, et je pense que ça ne vexera pas ses membres, n’est pas un groupe qui a apporté une nouvelle vision dans le rock de l’après-punk et de l’après-grunge, pour être plus exact. Ni même une sensibilité singulière. C’est le genre de groupe animé par des musiciens intelligents et passionnés, au goût excellent et aux connaissances étendues, qui combinent avec talent, finesse et sensibilité, tout ce qu’ils apprécient chez les autres.

  • Nada Surf : « Come Get Me » extrait de l’album « Never Not Together »  
  • Drive-By Truckers : « Armageddon’s Back in Town » extrait de l’album « The Unravelling » 
  • The Hold Steady : « Denver Haircut » extrait de l’album « Thrashing Thru the Passion »  
  • Willie J Healey : « Songs for Joanna » single 
  • AJJ : « Loudmouth » extrait de l’album « Good Luck Everybody » shunter à Ezra Furman : « Unbelievers » single  
  • Wild Billy Childish and the Chatham Singers : « All My Feelings Denied » single 
  • The Black Lips : « Angola Rodeo » extrait de l’album « The Black Lips… Sing in a World That’s Falling Apart »  
  • The Boomtown Rats : « Trash Glam Baby » single 
  • Hanni El Khatib : « STRESSY » single  
  • HUMANIST : « Shoot Kill » (featuring Jim Jones) extrait de l’album « HUMANIST » 
  • Gill Landry : « Trouble Town » extrait de l’album « Skeleton at the Banquet » 
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.