Michka Assayas plus fan que jamais continue notre feuilleton, toujours dans l’intimité d’un des pères fondateurs du rock anglais. Le plus Anglais de tous.

Portrait de The Kinks photographié au milieu des années 1960
Portrait de The Kinks photographié au milieu des années 1960 © Getty / King Collection / Photoshot

Une soirée qui commence avec ce titre : « Dandy », qui ne date pas d’hier et ça s’entend. C’était la voix du Londonien Ray Davies avec les Kinks en 1966, une chanson extraite d’un album qui s’appelle « Face to Face ». Le dandy ne l’est pas dans le sens d’un élégant romantique qui suit ses chimères à l’écart du monde. Là, c’est un dandy d’un genre plus sordide. Un séducteur élégant et cynique. Un chéri de ces dames, comme disaient nos parents et grands-parents, qui entre par la fenêtre du pavillon de banlieue quand le mari est en vadrouille. Un don Juan qui sème du vent et des promesses et à qui Ray Davies prédit un triste avenir : « Quand tu seras vieux et grisonnant, tu te rappelleras ce qu’on te disait : deux filles, c’est trop, trois, c’est la cohue et quatre t’es mort ».  

Je le rappelle brièvement à celles, ceux, qui ne nous écoutaient peut-être pas hier soir sur France Inter. Voici un peu plus d’un mois, nous avons eu le privilège d’interviewer Ray Davies sur ses terres, dans ses studios d’enregistrement Konk, situés dans un quartier du nord de Londres. Une pièce lambrissée au parfum ambré comme un vieux whisky qu’il nous a décrite à la fois comme un refuge et une prison parce que, je le cite, il est incapable d’en sortir avant d’être allé jusqu’au bout de l’idée qu’il a en tête.

The Kinks : « Dandy - Mono Mix » extrait de l’album « Face to Face » 

David Bowie : « Where Have All the Good Times Gone » extrait de l’album « Pin Ups » 

The Kinks : 

  • « Dedicated Follower of Fashion - Alternate Version » coffret « Picture Book » 
  • « Holiday » extrait de l’album « Muswell Hillbillies » 
  • « Holloway Jail » extrait de l’album « Muswell Hillbillies » 
  • « Sleepwalker » extrait du coffret « Picture Book » 
  • « Destroyer » extrait du coffret « Picture Book » 
  • « Young and Innocent Days - Mono Mix » extrait de l’album « Arthur (Or the Rise and Fall of the British Empire) » 
  • « Nobody’s Fool - Demo » extrait de l’album « Muswell Hillbillies - Legacy Edition 
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.