Une heure consacrée à un seul musicien, c’est arrivé. À un seul album, jamais. Un enregistrement tout nouveau, qui a cueilli tout le monde par surprise au réveil, par une sombre matinée d’automne.

Nick Cave & the Bad Seeds en concert en Norvège le 3 juin 2018.
Nick Cave & the Bad Seeds en concert en Norvège le 3 juin 2018. © Getty / Jarle H. Moe / PYMCA / Avalon / Groupe Universal Images

L’album s’appelle Ghosteen, un nom qui n’existe pas, sorte de contraction entre ghost comme fantôme et teen comme un teenager, un adolescent. Une allusion évidente à l’âge du défunt fils de Nick Cave, Arthur, quinze ans. L’âge auquel celui-ci est mort après avoir chuté du haut d’une falaise, en été 2015, après avoir absorbé du LSD. 

Nick Cave, ses musiciens, son entourage professionnel avaient passé un pacte : ne rien dire à personne. Il n’y a pas eu de fuite, sauf celle voulue et orchestrée, fin septembre, par Nick Cave en personne. 

Il faut savoir que depuis l’année 2018, celui-ci s’est lancé dans une nouvelle aventure, si j’ose dire : la confidence. De deux façons. 

À la mi-2018, il a donné dans de petits théâtres, à Londres, New York et Sydney, des étranges spectacles entre récital au piano et séance de questions-réponses. « So What do You Want to Know ? », Alors, qu’est-ce que vous voulez savoir ? Sur scène, il était seul, il y avait un piano, un tabouret de bar et un fauteuil club dans lequel il s’asseyait rarement. Le micro passait parmi les spectateurs et les gens lui posaient des questions directes, sans filtre, auxquelles il répondait franchement et directement. Des questions sur la vie après la mort de son enfant, sur sa foi en Dieu, bref sur tout ce qui pouvait intéresser ceux et celles qui le suivent. 

Et puisn il a aussi nourri un site Internet particulier, Red Hand Files, les dossiers de la main rouge, un jeu de mots intraduisible parce que, en anglais, to be caught red-handed, ça veut dire être pris en flagrant délit, la main dans le sac.

Nick Cave & the Bad Seeds avec des extraits de l’album « Ghosteen » : 

  • « Spinning Song » 
  • « Bright Horses » 
  • « Waiting for You » 
  • « Sun Forest » 
  • « Ghosteen Speaks » 
  • « Leviathan » 
  • « Hollywood » 
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.