Le soleil s’est levé depuis longtemps sur le dernier des trois jours de paix et de musique, le dimanche 17 août.

Le chanteur Joe Cocker à Woodstock en août 1969.
Le chanteur Joe Cocker à Woodstock en août 1969. © Getty / STILLS / Gamma-Rapho
31 sec

Résumé de l'épisode 7 : "Woodstock 1969 : la foule de se lève, dimanche à l’aube"

Par Marie-Hélène Fauquet

Il y a eu les orages, les bourrasques, le bourbier, les court-circuits et calamités en tout genre. Les pénuries de sandwiches et de hamburgers, les files d’attente interminables pour aller aux toilettes, les mauvais trips catastrophiques pour ceux qui ont consommé les mauvaises pilules, les blessures diverses pour tous ceux et celles qui, urbains pour la plupart et se baladant pieds nus, se sont coupés avec des tessons de bouteille et des languettes de plastique des canettes de soda. 

Et puis, ce dimanche matin, il y a eu un miracle. Il a enfin fait beau, on a oublié la fatigue, l’inconfort, toutes les nuisances. Euphorisés par les ondes d’extase qu’a transmises la musique des Who et de Sly and the Family Stone. Par d’autres sources d’extase aussi - chimiques - les festivaliers vivent une sorte d’euphorie pastorale. 

Certains se sont mis nus pour se baigner dans le lac à proximité du site. Ils redeviennent innocents comme les enfants qu’ils ont cessé d’être il n’y a pas si longtemps. Et même le sexe, collectif ou non, dans les bois avoisinants, semble spontané et innocent. 

Mais ça ne durera pas. Rien ne dure à Woodstock, tout est magique, dans l’instant, inouï et fulgurant. Alors que le temps se fait de plus en plus lourd et que des nuages menaçants s’accumulent, la musique reprend vers trois heures de l’après-midi avec un inconnu...

Joe Cocker : « With a Little Help from My Friends » extrait de l'album Mad Dogs & Englishmen (1970)

Ten Years After : « I’m Going Home - Live » extrait de l'album The Best of Ten Years After (2000)

The Band : 

  • « The Weight - Live at the Academy of Music/1971 » extrait de l'album Live at the Academy of Music (2013)
  • « I Shall Be Released - Live at the Academy of Music/1971 » extrait de l'album Live at the Academy of Music (2013)

Johnny Winter : « Johnny B. Goode - Live » extrait de l'album Johnny Winter and… Live (1971)

Blood, Sweat & Tears : « Spinning Wheel » extrait de l'album Blod, Sweat & Tears (1968)

"Woodstock - Three days of peace and music" par Michka Assayas chez GM Editions

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.