Ce soir, hommage et portrait musical à Mark E. Smith, également surnommé "MES", leader et parolier du groupe post-punk The Fall disparu l'année dernière. Michka Assayas ne l'a pas oublié.

"Hommage à Mark E. Smith (The Fall), héros punk anarchiste"
"Hommage à Mark E. Smith (The Fall), héros punk anarchiste" © Getty / David Corio / Redferns

Du mouvement punk dont il est issu, Mark E. Smith a surtout retenu le premier cri, qu’on peut résumer par une formule célèbre de l’humoriste Pierre Dac, rien à voir avec le punk, et pourtant sans le savoir, si : je suis contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre. Sauf que chez lui ce n’était pas une blague. Il était physiquement engagé dans cette attitude. Il insultait, se battait, provoquait, haranguait, et en tirait une  sorte de gloire. 

Je cite les propres paroles de Mark E. Smith : « Les gens changent de trottoir quand ils me voient. Je peux vider un pub quand je veux. C’est une sorte de talent ». Oui, parce qu’il y a une dimension qu’on ne peut pas omettre quand on parle de lui : c’est l’humour destructeur. Certains le prennent très mal, d’autres trouvent ça génial, je vous laisse juges. Un jour, quelqu’un lui a demandé publiquement ce qu’il ferait s’il était nommé Premier Ministre du Royaume Uni et Mark E. Smith a répondu ceci : « Je diviserais le prix des cigarettes par deux, je doublerais les taxes sur la nourriture bio et je déclarerais la guerre à la France ».

Cette émission est une rediffusion du 1er février 2018, pour écouter, réécouter Very Good Trip, cliquez ici. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.