Lancé en 1968 pour les Jamaïcains de Grande-Bretagne, le label londonien Trojan a eu du succès en quelques mois et fait danser toute une génération (et les suivantes) au son de Kingston. A découvrir grâce à Michka Assayas !

Photo de Desmond Dekker en 1967
Photo de Desmond Dekker en 1967 © Getty / Ivan Keeman / Redferns

"(...)Alors qu’avait Trojan de si particulier ? Eh bien, dit simplement, sans toutes les productions de Trojan, diffusées depuis Londres, de la fin des années 60 aux années 70, jamais on n’aurait entendu parler du reggae. Desmond Dekker, on l’a entendu, Jimmy Cliff, d’autres grandes voix de la musique jamaïcaine, et puis les rythmes du ska, du rocksteady et du reggae, la dernière révolution rythmique de la musique populaire mondiale, ne seraient jamais parvenus jusqu’à nous. Trojan a été créé à Londres en 1968 par Lee Gopthal. C’était un comptable jamaïcain d’origine indienne qui dirigeait ses affaires depuis un entrepôt situé au sud-ouest de Londres, pas loin de Wimbledon. C’est là également que son associé, le Jamaïcain blanc Chris Blackwell, avait ouvert un magasin de disques qui diffusait pour la communauté jamaïcaine de Londres toutes les productions discographiques de l’île. Chris Blackwell qui allait bientôt fonder une des compagnies les plus prestigieuses de Grande-Bretagne, les disques Island. Island qui allait lancer, entre autres, la carrière de Bob Marley. Associé à Chris Blackwell, Lee Gopthal a lancé Trojan, dont les productions allaient, c’est évident quand vous allez les entendre, modelé les sons de tout un pan du rock anglais d’avant et après le mouvement punk. En particulier le ska, qui s’est répandu comme une traînée de poudre durant quelques mois, entre les années 1979 et 1980.(...)"

Desmond Dekker : « The Israelites » extrait de l’album « The Israelites » 

The Maytals : 

  • « Pressure Drop » extrait de l’album « Monkey Man » 
  • « 54-46 Was My Number » extrait de la compilation « The Best of the Maytals » 

Dave and Ansel Collins : « Double Barrel » extrait de l’album « Double Barrel - The Best of Dave and Ansel Collins » 

Derrick Morgan : « Moon Hop » extrait de la compilation Artistes divers « This Is Trojan -The Original Sound of Ska, Rocksteady and Reggae » 

Dennis Brown : « Money in My Pocket » extrait de l’album « Reflections » 

John Holt : 

  • « It’s a Jam in the Street » extrait de la compilation Artistes divers « Don Letts Presents The Mighty Trojan Sound » 
  • « Ali Baba » extrait de l’album « The Best of John Holt » 

Scotty : « Clean Race » extrait de la compilation Artistes divers « Don Letts Presents The Mighty Trojan Sound » 

Bob Andy and Marcia Griffiths : « To Be Young, Gifted and Black » extrait de l’album « Young, Gifted and Black » 

Dandy Livingstone : « Suzanne, Beware of the Devil » extrait de l’album « The Best of Dandy Livingstone » 

Tony Tribe : « Red Red Wine » extrait de l’album Artistes divers « This Is Trojan Boss Reggae »  

Ken Boothe : « Everything I Own » album « The Ken Boothe Collection » 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.