Ce soir, dixit Michka Assayas, on reste résolument féminin et pour commencer on accueille un printemps plutôt sombre mais vous allez l’entendre, ça va vite se dégager.

Victoria Legrand (à gauche) et Alex Scally (à droite) de Beach House photographiés lors d'une séance de portrait à Baltimore, Maryland, États-Unis le 12 avril 2012.
Victoria Legrand (à gauche) et Alex Scally (à droite) de Beach House photographiés lors d'une séance de portrait à Baltimore, Maryland, États-Unis le 12 avril 2012. © Getty / Wendy Redfern / Redferns

"(...)Beach House fait partie de ces groupes chanceux qui trouvent tout de suite la formule magique : des sons de claviers un peu désuets, comme déformés, ce qui fait osciller l’auditeur entre l’émerveillement enfantin et l’impression que quelque chose est détraqué. Un peu comme ces peintres qui retournent toujours au même cadre et au même paysage, Beach House fait des variations à l’infini sur le même thème : des mélodies languides, comme accablées, dévitalisées en apparence mais qui abritent une sorte de force sournoise, comme une mer apaisée. Les changements qui semblent s’annoncer dans ce nouvel album sont infimes : la présence en studio du batteur qui accompagne habituellement Beach House en tournée, James Barone, donne peut-être aux chansons un côté un peu plus réveillé que d’habitude. Cela dit, la présence, aux côtés de Victoria et Alex, d’un certain Sonic Boom pour réaliser l’album, a peut-être orienté les sonorités vers plus de dissonance et de bizarrerie inquiétante. Si vous êtes en âge d’avoir suivi les aventures du rock néo-psychédélique britannique autour du milieu et de la fin des années 80,  le nom de Sonic Boom ne vous est peut-être pas étranger. Avec un de ses copains étudiants en art à Rugby, dans le centre de l’Angleterre, un gars aussi allumé comme lui, Jason Pierce, Peter Kember, qui avait donc choisi de se faire appeler Sonic Boom, avait créé un groupe du nom de Spacemen 3.(...)"

  • Beach House : « Dark Spring » Single 
  • Wye Oak : « The Instrument » extrait de l’album « The Louder I Call, The Faster It Runs » 
  • Rolo Tomassi : « Aftermath » extrait de l’album « Time Will Die and Love Will Bury It » 
  • Gwenno : « Tir Ha Mor » extrait de l’album « Le Kov » 
  • Rukhsana Merrise : « Die in Vain (featuring Kojey Radical) » single 
  • Lindi Ortega : « You Ain’t Foolin’ Me » single 
  • Haley Heynderickx : « Oom Sha La La » extrait de l’album « I Need to Start a Garden » 
  • Josienne Clarke & Ben Walker : « Chicago » extrait de l’album « Seedlings All » 
  • Sunflower Bean : « Twentytwo » extrait de l’album « Twentytwo in Blue » 
  • Meshell Ndegeocello : « Atomic Dog 2017 » extrait de l’album « Ventriloquism » 

Vous les avez presque entendus cette semaine : 

Le 16 avril 2018 : 

6'44

Erika Wennerstrom : « Extraordinary Love » extrait de l’album « Sweet Unknown »

Par Stéphane Ronxin

Erika Wennerstrom : « Extraordinary Love » extrait de l’album « Sweet Unknown »

Le 17 avril 2018 :

5'02

Rosanne Cash : « The Walking Wounded » extrait de l’album Artistes divers « Johnny Cash - Forever Words, the Music »

Par Stéphane Ronxin

Rosanne Cash : « The Walking Wounded » extrait de l’album Artistes divers « Johnny Cash - Forever Words, the Music »

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.