Very Good Trip se souvient et consacre une semaine à Prince Rogers Nelson dit Prince, parti un 21 avril 2016 à 57 ans rejoindre le paradis des grands artistes.

L’auteur-compositeur-interprète, multi-instrumentiste et producteur Prince sur scène au Ritz lors de sa tournée ``Dirty Mind '' à New York, le 22 mars 1981.
L’auteur-compositeur-interprète, multi-instrumentiste et producteur Prince sur scène au Ritz lors de sa tournée ``Dirty Mind '' à New York, le 22 mars 1981. © Getty / Gary Gershoff

Cette émission est une rediffusion du 13 juillet 2016.

Qui ne s’est pas levé au cours d’une soirée pour danser dès qu’il ou elle a entendu les premières mesures de cette chanson, « Kiss », de Prince, qui remonte à 1986 ? 

Alors en me documentant pour cette émission, j’ai été étonné d’apprendre qu’à l’origine Prince avait réalisé une maquette de cette chanson dans un style blues. Et il la destinait à un groupe de Minneapolis qui s’appelait Mazarati, formé par son ancien bassiste, Brownmark. Quand il a découvert le traitement, funky et dépouillé, comme métallique, qu’en avait fait Mazarati, Prince s’est ravisé et a repris la chanson pour lui, conscient qu’il avait de l’or entre les mains. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Il a gardé les pistes, remplacé la voix du chanteur par la sienne, tout en conservant les choristes derrière. Et puis il a ajouté cette petite phrase de guitare, à la James Brown, irrésistible, qui relance la chanson et les danseurs. Les paroles sont classiques, simples et percutantes, c’est juste la joie de flirter et de se sentir près du but. 

Prince dit à sa partenaire, imaginaire, avec une forme de pudeur et même une certaine élégance, ce qui peut paraître inattendu vu les paroles salaces qu’il a souvent chantées :  

Tu n’as pas besoin d’être riche pour être ma petite amie, Tu n’as pas besoin d’être cool pour diriger mon monde, Il n’y a aucun signe - sous-entendu du zodiaque - avec lequel je sois spécialement compatible, je veux juste que tu me donnes ton temps libre et un baiser ». 

C’est charmant, non ? C’était ça, Prince : tantôt il était cru et provocant, presque malgré lui, tantôt il était tout pétri de timidité, comme l’enfant qu’au fond il était resté.

  • Prince : « Kiss » extrait de la compilation « The Hits/The B-sides » 
  • George Clinton : « Atomic Dog » extrait de la compilation « Greatest Hits – Straight Up » 
  • Cameo : « Word Up » extrait de la compilation « The Best of Cameo, Vol. 1 » 
  • Michael Jackson : « Scream » extrait de l’album « History : Past, Present and Future, Book I » 
  • Klymaxx : « A Meeting in the Ladies’ Room (radio edit) » extrait de la compilation Artistes divers « ‘80’s Soul - Gold » 
  • Kool & the Gang : « Celebration (single version) » 
  • Bootsy Collins : « Bootzilla » extrait de la compilation « Back in the Day : The Best of Bootsy » 
  • The Brothers Johnson : « Get the Funk Out Ma Face » extrait de la compilation « Strawberry Letter 23 - The Very Best of the Brothers Johnson » 
  • The Gap Band : « Steppin’ Out » extrait de la compilation « The Best of the Gap Band » 
  • Prince : « Cream » extrait de la compilation « The Hits/The B-sides » 

Aller plus loin

Les invités
  • PrinceChanteur, musicien multi-instrumentiste, compositeur, producteur, réalisateur...
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.