Leonard Cohen, dans son registre de prédilection : l’amour.

Leonard Cohen sur scène au Royaume-Uni, le 27 mai 1976.
Leonard Cohen sur scène au Royaume-Uni, le 27 mai 1976. © Getty / Michael Putland

"... Alors c’est curieux quand on écoute un des albums les plus étranges de sa carrière, qu’il a enregistré dix ans plus tard, "Death of a Ladies’ Man", "Mort d’un homme à femmes". Sur la pochette on le voit en veste blanche, très détendu, entre deux femmes ravissantes. À sa gauche, sa femme, Suzanne, a l’air de faire la gueule. L’autre, à sa droite, est hilare. Cohen a composé les chansons de ce disque durant l’été 1977, celui de la mort d’Elvis, dans la maison de Phil Spector, à Los Angeles, au piano. Ils ont pas mal picolé ensemble, aussi. Phil Spector, c’était un des héros de Cohen comme il l’avait été de John Lennon..."

Leonard Cohen :

  • « Lover, Lover, Lover » extrait de l’album « New Skin for the Old Ceremony »
  • « Take This Longing » extrait de l’album « New Skin for the Old Ceremony »
  • « The Stranger Song (live) » extrait de l’album « Field Commander Cohen – Tour of 1979 »
  • « Sisters of Mercy » extrait de l’album « Songs of Leonard Cohen »
  • « Winter Lady » extrait de l’album « Songs of Leonard Cohen »
  • « Memories » extrait de l’album « Death of a Ladies’ Man »
  • « Chelsea Hotel #2 » extrait de l’album « New Skin for the Old Ceremony »
  • « You Know Who I Am » extrait de l’album « Songs from a Room »
  • « Crazy to Love You » extrait de l’album « Old Ideas »
  • « So Long, Marianne » extrait de l’album « Songs of Leonard Cohen »
  • « Did I Ever Love You » extrait de l’album « Popular Problems »

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.