Michka Assayas se tient toujours et encore au fait des nouveautés, des découvertes électro-pop pour mieux vous les faire partager. Belle soirée en perspective.

Le groupe Hot Chip avec Al Doyle guitariste et joueur de synthétiseur pour le groupe sur scène le 24 mai 2019 à Londres.
Le groupe Hot Chip avec Al Doyle guitariste et joueur de synthétiseur pour le groupe sur scène le 24 mai 2019 à Londres. © Getty / Burak Cingi / Redferns

Depuis ses débuts, Hot Chip a opéré une fusion très naturelle entre ses racines, entre rock mélodieux, psychédélique, soul et funk, et les multiples sons électro sur lesquels ses membres ont pu danser en allant en discothèque. Sans oublier le R & B, dont Alexis et son compère Joe Goddard, également chanteur et fabricant de rythmes électroniques, ont toujours été amateurs. Le nouvel album de Hot Chip, A Bath Full of Ecstasy, sort demain, le 21 juin. 

Alors il y a une coïncidence extrêmement triste. J’avais programmé hier Hot Chip pour ce programme de ce soir. Et j’apprends ce matin la mort brutale, brutale parce qu’accidentelle, de Philippe Zdar. Il avait justement accueilli tout récemment Hot Chip dans son studio parisien. C’est lui qui a de fait réalisé en partie cet enregistrement, apportant de nouvelles idées sonores au groupe, une approche « aussi décontractée que précise » si j’en crois les propos tenus par Joe Goddard et rapportés par ma camarade Sophie Rosemont dans le dernier numéro du magazine Vanity Fair. 

Que dire dans ces cas-là ? Ça laisse bien sûr sans voix et on pense tout de suite à ses proches. Zdar a été un des grands inventeurs de l’électro en France. Avant même de créer le duo Cassius avec son camarade Hubert, dit Boombass, il avait façonné avec son camarade le son de MC Solaar, puis réalisé des remixes internationaux pour Björk ou Depeche Mode. Passionnés de house, Zdar et Boombass, Cassius, avaient créé, parallèlement à leurs camarades de Daft Punk, une musique syncrétique qui accueillait hip-hop, funk, soul, jazz. Une musique qui avait séduit le monde entier et avait entraîné de multiples collaborations, Ghostface Killah du Wu-Tang Clan et Pharrell Williams, notamment. C’est un peu tôt pour un hommage, ce mot a d’ailleurs quelque chose de glaçant en la circonstance mais bien sûr on y reviendra.

  • Pixx : « Disgrace - Edit » single 
  • Ladytron : « The Island » extrait de l’album « Ladytron » 
  • Sigrid : « Sucker Punch » single 
  • Two Door Cinema Club : « Satellite - Single Edit » single 
  • Hot Chip : « Hungry Child - Edit » 
  • Teleman : « Song for a Seagull » extrait de l’album « Family of Aliens » 
  • Metronomy : « Salted Caramel Ice Cream » single 
  • Spoon : « No Bullets Spent » single 
  • LoneLady : « Cries and Whispers » single 
  • Hayden Thorpe : « Earthly Needs » single 

Hommage à Philippe Cerboneschi, dit "Zdar", membre du duo Cassius, pionnier de la French Touch de l'électro, avec "I Love U So" extrait de l'album  "I Love Techno 2011".

Vous les avez presque entendus : 

Lundi 17 juin dans : "Naissance de l’électro-rock à la fin des années 70 : de Suicide à DAF"

1 min

Silicon Teens : « Let’s Dance - 2 » extrait de l’album « Music for Parties »

Par Anna Buy

Mercredi 19 juin dans : "Naissance de l’électro-rock à la fin des années 70 : les perles cachées"

3 min

Tubeway Army : « Me, I Disconnect from You » extrait de l’album « Replicas » (Remastered)

Par Stéphane Ronxin

Ce soir :

3 min

W. H. Lung : « WANT » extrait de l’album « Incidental Music »

Par Stéphane Ronxin
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.