Ce soir c'est un hommage à Dick Dale, immense guitariste qui a influencé considérablement l'histoire du rock avec... la réverb' !

Le musicien Dick Dale, interviewé par Conan O'Brien en 1993
Le musicien Dick Dale, interviewé par Conan O'Brien en 1993 © Getty / Norman Ng/NBC/NBCU Photo Bank

Alors, c’est évident, même si vous n’êtes pas spécialement connaisseur de ce style de musique, en entendant ça, vous êtes sûrement pleins à vous être dit : ah mais je connais, c’est quoi, une pub de bagnole, non, ça fait penser à un tube des années 2000 mais c’est pas exactement pareil. Bon il y a une source que vous êtes sûrement nombreux à connaître, c’est le film Pulp Fiction de Quentin Tarantino. Un film resté un classique vingt-cinq ans après sa sortie en 1994. La musique qu’on vient d’entendre est celle qui accompagne le générique du début. Il s’agit d’un instrumental enregistré en 1962 par le guitariste californien Dick Dale et qui s’appelle « Misirlou ».

Pourquoi le diffuser ce soir ? Eh bien parce qu’on a appris la mort à quatre vingt un ans de ce musicien qui est à la source d’un immense courant, que dis-je, d’un fleuve, d’un delta aux multiples bras dans l’histoire du rock’n’roll. L’influence de Dick Dale et de ce son de guitare si particulier, marqué par cet effet universellement connu qu’on appelle la reverb, la réverbération sonore, et un jeu en staccato se retrouve à peu près partout et pas que dans le rock’n’roll, au sens étroit du terme.

Jimi Hendrix s’est réclamé de Dick Dale, le légendaire guitariste de blues texan Stevie Ray Vaughan, aussi, jusqu’à Jack White avec les White Stripes. Mais pas seulement, bien sûr. Dick Dale ainsi que le genre qu’il a contribué à créer qu’on a appelé le surf rock ont imprégné en profondeur le rock dit garage des années soixante. Le punk rock aussi, dans son sillage sans oublier le hard rock. Parce Dick Dale a ouvert une brèche dans les procédés d’amplification de la guitare électrique. Sans ses intuitions et inventions, le rock n’aurait tout simplement pas eu le même visage. Alors, pour toutes ces raisons, on va rendre hommage ce soir à Dick Dale et on va prendre la mesure de l’étendue de son influence.

Programmation musicale :

  • Dick Dale – "Misirlou"
  • The White Stripes – "Conquest"
  • The Trashmen – "Surfin' Bird"
  • The Cramps – "Garbageman"
  • Link Wray – "Jack The Ripper"
  • Van Halen – "Outta Love Again"
  • The Jimi Hendrix Experience – "Third Stone from the Sun"
  • Stevie Ray Vaughan – "Pipeline" (feat. Dick Dale)
  • Dick Dale – "Nitro"
  • The Smiths – "Death At One's Elbow"
  • Dick Dale – "Let's Go Trippin'"
  • Dick Dale – "Shake n' Stomp"
  • Dick Dale – "Gypsy Fire"
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.